JOURDAN Georges, Gabriel

Par Claude Pennetier

Né le 24 mars 1866 à Paris (XIe arr.) mort le 1er décembre 1945 au Kremlin-Bicêtre (Seine, Val-de-Marne) ; plombier ; militant socialiste SFIO, communiste puis socialiste-communiste ; conseiller municipal du Kremlin-Bicêtre.

Fils d’un mécanicien et d’une couturière, Georges Jourdan, plombier à l’Assistance publique, était logé à l’hospice du Kremlin-Bicêtre. Il fut élu conseiller municipal de la première section le 7 décembre 1919 (16e/20) et suivit le même itinéraire politique que le maire Georges Gérard : adhésion au Parti communiste après le congrès de Tours (décembre 1920), rupture en 1923 et affiliation à l’Union socialiste-communiste. Pour des raisons inconnues, il ne fit pas partie des édiles du scrutin de 1925. Toujours socialiste-communiste, il retrouva son siège le 5 mai 1929 (12e/20) et, ayant rallié comme le maire, les rangs du Parti socialiste SFIO, il fut reconduit dans ses fonctions le 5 mai 1935 (4e/27). Il était membre du Grand Orient. Retraité, Georges Jourdan accepta d’être adjoint, le 21 février 1942, pendant l’Occupation.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article74427, notice JOURDAN Georges, Gabriel par Claude Pennetier, version mise en ligne le 28 septembre 2009, dernière modification le 28 septembre 2009.

Par Claude Pennetier

SOURCES : Arch. Paris, DM3 ; versement 10441/64/2 n° 49, 10451/76/1 ; listes électorales et nominatives. — Renseignements recueillis Michèle Rault et Nathalie Viet-Depaule. — État civil de Paris (XIe arr.) et du Kremlin-Bicêtre.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément