GARREZ Frédéric, Louis

Par Yves Le Maner, Michèle Rault

Né le 19 janvier 1895 à Paris (XVIe arr.), mort le 30 septembre 1964 à Paris (Xe arr.) ; militant communiste du Pas-de-Calais puis d’Ivry-sur-Seine (Seine, Val-de-Marne) et de Fontenay-sous-Bois (Seine, Val-de-Marne).

Enfant naturel d’une lingère, Frédéric Garrez était, au lendemain de la Première Guerre mondiale, employé de coopérative à Béthune (Pas-de-Calais). Fortement marqué par la guerre, il adhéra à l’Association républicaine des anciens combattants (ARAC) et fut le secrétaire de la Fédération du Pas-de-Calais. Membre du Parti communiste dès 1921, il devint rapidement membre du comité départemental et délégué permanent de l’Union départementale CGTU pour la région de Béthune où il fut un des fondateurs de l’Union locale unitaire, en 1924. L’Enchaîné du 22 octobre 1922 publia un de ses poèmes consacré aux conditions de vie des mineurs.

Remarqué pour ses talents d’orateur et de conférencier alors qu’il était secrétaire adjoint de la Fédération communiste du Pas-de-Calais (1922-1924), Frédéric Garrez fut nommé, en 1925, permanent délégué à la propagande du rayon de Valenciennes (Nord) ; la même année, il organisa, à Tourcoing (Nord), une école de formation (école léniniste) qui fonctionna jusqu’en 1928. L’acte de son mariage célébré le 28 novembre 1925 à Valenciennes avec Valentine Lagache, dactylographe, le présente comme employé de commerce domicilié à Valenciennes.

Il vint, ensuite, (était-ce pour des raisons militantes ?) à Ivry-sur-Seine où il fut l’un des responsables communistes et fut engagé, temporairement, comme commis de mairie. Son départ du Nord fut si brusque que la police croyait, en 1926, qu’il était mort.

En 1925 et 1926, Garrez écrivit dans la « Tribune de discussion » des Cahiers du Bolchevisme.

Il semble n’être demeuré à Ivry que quelques années. Il était domicilié à Fontenay-sous-Bois lorsqu’il mourut. Son acte de décès mentionne son métier de journaliste.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article74617, notice GARREZ Frédéric, Louis par Yves Le Maner, Michèle Rault, version mise en ligne le 12 octobre 2009, dernière modification le 22 novembre 2022.

Par Yves Le Maner, Michèle Rault

SOURCES : Arch. Dép. Nord, M 154/190A. − Arch. Dép. Pas-de-Calais, M 2387. − Arch. Com. Ivry-sur-Seine.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément