HOFFMANN Henri

Par Claude Pennetier, Nathalie Viet-Depaule

Né le 25 juillet 1889 à Paris (XVIIIe arr.), mort le 14 mars 1977 à Cachan (Val-de-Marne) ; commis à la préfecture de la Seine ; militant socialiste SFIO et mutualiste ; conseiller municipal de L’Haÿ-les-Roses (Seine, Val-de-Marne).

Fils d’un chauffeur d’origine lorraine, Henri Hoffmann avait été mécanicien aux Chemins de fer de l’Est avant la Première Guerre mondiale. Puis, mobilisé et réformé pour ses blessures, il devint archiviste à la Ville de Paris où il était secrétaire-trésorier de la Société de secours mutuels. Il fut muté ensuite comme commis à la préfecture de la Seine.

Avant 1930, il vint habiter un pavillon à L’Haÿ-les-Roses et participa à la vie municipale en étant membre des conseils d’administration de la caisse des Écoles et du patronage laïc. Socialiste SFIO, il entra au conseil municipal à l’occasion des élections partielles d’avril 1934 sur la liste d’unité ouvrière. Il siégea jusqu’au scrutin de 1935 où la municipalité fut conquise par le Parti communiste.

Marié le 9 janvier 1909 à Paris (XVIIIe arr.) avec Anna Mohr, brodeuse, Henri Hoffmann vivait, selon le recensement de 1931, avec sa femme et ses quatre enfants nés en 1908, 1913, 1919 à Paris et en 1923 à Cachan (Seine, Val-de-Marne).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article74700, notice HOFFMANN Henri par Claude Pennetier, Nathalie Viet-Depaule, version mise en ligne le 12 octobre 2009, dernière modification le 30 octobre 2009.

Par Claude Pennetier, Nathalie Viet-Depaule

SOURCES : Arch. Paris, DM3 ; versement 10451/76/1 ; listes électorales et nominatives. — Le Socialiste, avril 1934. — Renseignements recueillis par Michèle Rault. — État civil de Paris (XVIIIe arr.) et de L’Haÿ-les-Roses.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément