GRÉCO Henri, Joseph

Par Claude Pennetier

Né le 8 août 1885 à Rolleboise (Seine-et-Oise, Yvelines), mort le 20 juin 1971 à Mantes-la-Jolie (Seine-et-Oise, Yvelines) ; artisan charpentier ; militant communiste ; conseiller municipal de Fresnes (Seine, Val-de-Marne) de 1937 à 1940.

Fils d’un journalier et d’une blanchisseuse, Henri Gréco, artisan charpentier, fut élu conseiller municipal communiste de Fresnes le 4 juillet 1937, en deuxième position (sur 23) de la liste dirigée par Maurice Catinat. Le conseil de préfecture le déchut de son mandat le 9 février 1940, pour appartenance au Parti communiste.

Toujours domicilié à Fresnes lors de la Libération, il ne fit pas partie du conseil municipal provisoire désigné par arrêté préfectoral du 15 novembre 1944.

Marié le 25 juin 1915, père de trois enfants (deux travaillaient avec lui comme charpentier en 1936), Henri Gréco finit ses jours dans sa commune natale.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article74756, notice GRÉCO Henri, Joseph par Claude Pennetier, version mise en ligne le 13 octobre 2009, dernière modification le 13 novembre 2018.

Par Claude Pennetier

SOURCES : Arch. Paris, DM3 ; versement 10451/76/1 ; listes électorales et nominatives. — Arch. Com. Fresnes. — État civil de Rolleboise et Mantes-la-Jolie.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément