GENTIL Georges, André

Né le 8 décembre 1902 à Nogent-l’Abbesse (Marne), mort le 28 mai 1966 à Créteil (Seine, Val-de-Marne) ; surveillant ; militant communiste ; conseiller municipal de Maisons-Alfort (Seine, Val-de-Marne) de 1935 à 1940.

Fils de vignerons, Georges Gentil, surveillant à l’ECFM (Gaz de banlieue), fut élu conseiller municipal communiste de Maisons-Alfort le 12 mai 1935, en 19e position sur 30, de la liste dirigée par Albert Vassart. En octobre 1939, la préfecture de la Seine suspendit la municipalité et le déchut le 16 mars 1940 de son mandat pour appartenance au Parti communiste.

Marié, père de deux filles nées en 1927 et 1932 dans la Seine, Georges Gentil habitait un pavillon rue E.-Renan. Il se retira dans sa commune natale.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article74793, notice GENTIL Georges, André, version mise en ligne le 14 octobre 2009, dernière modification le 22 novembre 2022.

SOURCES : Arch. Paris, DM3 ; versement 10451/76/1 ; listes électorales et nominatives. — Arch. Com. de Maisons-Alfort. — Renseignements recueillis par Claude Pennetier, Michèle Rault et Nathalie Viet-Depaule. — État civil de Nogent-l’Abbesse et Créteil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément