GASTAL Casimir, Paulin

Né le 7 avril 1879 à Paris (IVe arr.), mort le 19 février 1962 à Maisons-Alfort (Seine, Val-de-Marne) ; ouvrier mécanicien, ajusteur ; syndicaliste, militant socialiste et coopérateur ; maire adjoint de Breuil-Bois-Robert (Seine-et-Oise, Yvelines).

Au sortir de l’école primaire, Casimir Gastal entra à l’École professionnelle Diderot, où il reçut une formation de mécanicien. Il devint agent technique dans l’aviation militaire. Syndicaliste, il fut rapidement secrétaire du Syndicat des agents de maîtrise.

Coopérateur, Casimir Gastal adhéra à « la Bellevilloise », et à son cercle de militants et il fut élu en 1906 administrateur et secrétaire adjoint du conseil de « la Bellevilloise ». Il habita ensuite Champigny-sur-Marne (1908), et il adhéra à « la Travailleuse » ; à la première assemblée, sa qualité d’ancien administrateur de « la Bellevilloise » le fit élire administrateur et secrétaire du conseil. Il fut alors l’un des animateurs du Cercle de propagande et d’étude auquel participait Albert Thomas. Casimir Gastal, obligé par sa fonction d’agent technique des fabrications militaires de se fixer à Vincennes en 1912, y devint sociétaire de la coopérative « l’Amicale ». Les mêmes obligations professionnelles lui firent quitter Vincennes pour Nanterre, où il adhéra, après la guerre de 1914-1918, à l’Union des coopérateurs de Paris. Il y fut nommé secrétaire de la commission de propagande et participa à l’activité du « groupement des cercles ». Il était en outre correspondant de la Banque des Coopératives. Ses activités lui valurent d’être délégué aux congrès régionaux et au congrès national de 1924.

Retraité en 1934, Casimir Gastal se retira à Breuil-Bois-Robert, près de Mantes. Le Parti socialiste SFIO le présenta aux élections du conseil général pour le canton de Mantes en 1937. Conseiller municipal, adjoint au maire du 18 mai 1945 au 31 octobre 1947, il devint président du groupe coopératif de Mantes « la Solidarité », bientôt fusionnée avec l’UDC. En 1953, il s’installa à Vigneux-sur-Seine (Seine-et-Oise, Essonne), où il fonda une succursale et un groupe d’action coopérative. À ce titre, il fut membre du Comité général de l’UDC, dont son fils Marcel Gastal était alors directeur commercial.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article74818, notice GASTAL Casimir, Paulin, version mise en ligne le 16 octobre 2009, dernière modification le 12 septembre 2021.

SOURCES : Arch. Dép. Seine-et-Oise, M, élections cantonales. — Renseignements fournis par la mairie de Breuil-sous-Bois. — Notes de J. Gaumont.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément