CUSIN Henri

Par Renaud Poulain-Argiolas

Né le 7 juillet 1877 à Bourg-la-Reine (Seine, Hauts-de-Seine), mort le 3 avril 1950 à Fresnes (Seine, Val-de-Marne) ; sculpteur ornemaniste, employé dans la police municipale, puis inspecteur du travail ; militant socialiste ; conseiller municipal de Fresnes.

Henri Cusin vit le jour 11, rue du chemin de fer à Bourg-la-Reine. Il était le fils d’Alphonse, Adolphe Cusin, 57 ans, architecte, et de Jenny, Adelaïde Faconnet, 39 ans, sans profession.

En 1897, il était sculpteur ornemaniste et domicilié au 4, rue de Bazeilles à Paris (Ve arr.). Il fit son service militaire dans le 5e Régiment d’artillerie à pied à partir de novembre 1898, avant de passer au petit État-major de l’École de santé du Val-de-Grâce en octobre de l’année suivante. Envoyé en congés en septembre 1901, il obtint un certificat de bonne conduite. Il fut mis en réserve de l’armée active dans la 24e Section d’infirmiers militaires à Versailles.

En 1906, il vivait 53 bis boulevard Arago à Paris (XIIIe arr.).
En 1911, il travaillait dans la police municipale. La Préfecture de Police le mit en non disponibilité pour l’armée en septembre 1916. Par la suite il changea d’activité et c’est en tant qu’inspecteur du travail qu’il était domicilié au 26 rue de la Terrasse à Fresnes (Seine, Val-de-Marne) en 1930.

Retraité, il fut élu conseiller municipal socialiste SFIO de Fresnes le 12 mai 1935. Il siégea jusqu’à la dissolution du 20 mai 1937.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article74878, notice CUSIN Henri par Renaud Poulain-Argiolas, version mise en ligne le 18 octobre 2009, dernière modification le 28 janvier 2022.

Par Renaud Poulain-Argiolas

SOURCES : Arch. Paris, DM3 et Versement 10451/76/1. — Arch. com. Fresnes. — État civil de Bourg-la-Reine, 1877, Naissances, Acte n°27 (Filae). — État signalétique, Matricule 864, Classe 1897, D4R1 937 (Filae). — Fichier des électeurs de Paris, 1921-1939, D4M2 225 (Généanet).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément