SOULIE Jean, Alexandre

Par Annie Pennetier

Né le 9 mars 1921 à Athis-Mons (Seine-et-Oise), mort le 26 juin 2006 à Yerres (Essonne) ; agent SNCF, cadre ; résistant ; conseiller municipal de Valenton (Seine-et-Oise) de 1965 à 1983.

Après son apprentissage aux ateliers SNCF de Vitry-sur-Seine (1939-1942), Jean Soulié, fils d’un employé de chemin de fer, fut affecté à un laboratoire électrique d’essai. Il réglait les moteurs de locomotives. Jeune communiste et syndicaliste CGT domicilié à Paris, il participa avec Jean Fumeaux à la Résistance et aux sabotages.
Sa participation aux grèves de 1947 lui valut un déplacement à Limoges, puis à Brive-la-Gaillarde. De retour en 1961, il participa à la direction du laboratoire d’essai de Vitry-sur-Seine.

Domicilié à Valenton à parti de 1961, il fut élu conseiller municipal de Valenton (Seine-et-Oise) le 21 mars 1965. Il devint quatrième adjoint supplémentaire après les élections de 1971 et cinquième adjoint supplémentaire en 1977. Son mandat prit fin en 1983. La première magistrature municipale était occupée par Fernande Flagon puis Julien Duranton.

Marié à Paris (XVe arr.) le 26 octobre 1942 avec Viviane Settélen, Jean Soulié se remaria le 23 mars 1998 à Valenton (Val-de-Marne) avec Michelle Princay, institutrice retraitée. Tous les deux étaient membres de l’Association de recherches et d’études au Valenton (AREV).

Un hommage lui fut rendu au crématorium de Valenton le 5 juillet 2006.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article74887, notice SOULIE Jean, Alexandre par Annie Pennetier, version mise en ligne le 18 octobre 2009, dernière modification le 25 février 2010.

Par Annie Pennetier

SOURCES : Arch. Dép. Val-de-Marne, 1711 W 1. — Association de recherches et d’études de Valenton (AREV), Valenton des origines à nos jours, 1987. — État civil d’Athis-Mons. — Témoignage de sa femme, Michèle Soulié.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément