GAURIAT

Par Michel Dreyfus

Militant socialiste-communiste du Kremlin-Bicêtre (Seine, Val-de-Marne).

Ce militant appartint-il au Parti communiste dans les années 1920-1923 ? Ce qui est sûr, c’est qu’il milita à l’Union socialiste communiste fondée au congrès de Boulogne le 29 avril 1923 par la fusion de deux scissions successives du Parti communiste, l’Union fédérative socialiste et le Parti communiste unitaire. Au congrès national de l’Union socialiste communiste (30-31 octobre 1927) il fut élu au Comité central avec Dejean, Levrault, Rollin, Durand, Seratsky, Poitevin, Turquetil, Plenard, Champsiaux et Jullien. Il fut réélu à cette même instance au congrès qui, l’année suivante, vit la transformation de l’USC en Parti socialiste-communiste (Saint-Ouen, 16 décembre 1928). Le congrès de fusion du Parti ouvrier paysan (POP) et du PSC réuni le 21 décembre 1930 élut Gauriat au comité central de la nouvelle organisation ainsi formée, le Parti d’unité prolétarienne (PUP). Il y siégeait encore en 1934 et militait à la section Kremlin-Bicêtre du PUP.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article74929, notice GAURIAT par Michel Dreyfus, version mise en ligne le 19 octobre 2009, dernière modification le 19 octobre 2009.

Par Michel Dreyfus

SOURCES : L’Unité ouvrière, organe de l’USC, passim et plus particulièrement n° 51, 10 novembre 1927, janvier 1929, n° 125, 5 janvier 1931. — Ça ira, n° 35, 27 décembre 1930. — L’Unité, organe du PUP, n° 99, 3 novembre 1934.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément