GENDRON Maurice, Alfred

Par Claude Pennetier

Né le 15 septembre 1888 à Paris (Xe arr.), mort le 12 décembre 1977 à Villejuif (Seine, Val-de-Marne) ; mécanicien ; militant socialiste ; conseiller municipal de Fresnes (Seine, Val-de-Marne) de 1925 à 1937.

Fils d’un monteur et d’une polisseuse, Maurice Gendron travailla comme mécanicien chez Ernault à Ivry-sur-Seine (Seine, Val-de-Marne) et chez Ratier à Montrouge. Élu conseiller municipal de Fresnes sur une liste radicale le 3 mai 1925 et le 5 mai 1929, il fut réélu comme socialiste le 12 mai 1935, en deuxième position de la liste sur vingt-et-un. Il siégea comme troisième adjoint jusqu’à la dissolution du 20 mai 1937.

Maurice Gendron s’était marié le 6 octobre 1912 à Paris (XIe arr.).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article74935, notice GENDRON Maurice, Alfred par Claude Pennetier, version mise en ligne le 19 octobre 2009, dernière modification le 22 novembre 2022.

Par Claude Pennetier

SOURCES : Arch. Paris, DM3 ; versement 10451/76/1 ; listes électorales et nominatives. — Arch. Com. Fresnes. — Renseignements recueillis par Michèle Rault et Nathalie Viet-Depaule. — État civil de Paris Xe arr., Paris XIe et Villejuif.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément