BOUDIER Camille, Louis

Par Emmanuel Hagen, Claude Pennetier

Né le 16 novembre 1891 à Savigny-sur-Orge (Seine-et-Oise), mort le 29 mars 1957 à Sucy-en-Brie (Seine-et-Oise, Val-de-Marne) ; pensionné de guerre ; militant communiste ; premier adjoint au maire de Sucy-en-Brie (1945-1947).

Pensionné de guerre, Camille Boudier, fils d’un facteur rural, fut désigné comme premier adjoint au maire communiste François Nespoulous après les élections du 13 mai 1945 à Sucy-en-Brie. Le 28 juin 1945, Camille Boudier devint membre de la commission des impôts directs. Il demeurait rue Clauteaux.

Après la mort du maire, François Nespoulous, le 14 juin 1946, candidat à l’élection du nouveau magistrat municipal le 12 juillet 1946, Camille Boudier obtint 10 voix contre 11 pour son rival socialiste Louis Hutin qui fut élu, grâce au retournement de la représentante de l’UFF. Il conserva son siège de premier adjoint jusqu’en 1947.

Il s’était marié le 23 août 1919 à Draveil (Seine-et-Oise) avec Jeanne Chassin, Camille Boudier.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article74946, notice BOUDIER Camille, Louis par Emmanuel Hagen, Claude Pennetier, version mise en ligne le 20 octobre 2009, dernière modification le 22 novembre 2022.

Par Emmanuel Hagen, Claude Pennetier

SOURCES : Arch. Com. Sucy-en-Brie, D 2, listes électorales (1K 2). — Nouvelle histoire de Sucy-en-Brie, Le XXe siècle 1914-2000, dir. G. Canot, Société historique et archéologique de Sucy-en-Brie, 2001. — État civil de Savigny-sur-Orge.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément