FOURMONT Édouard

Par Nathalie Viet-Depaule

Né le 12 décembre 1855 à Blois (Loir-et-Cher), mort le 10 août 1938 à Villejuif (Seine, Val-de-Marne) ; employé de commerce, propriétaire d’un débit de boissons à Ivry-sur-Seine (Seine, Val-de-Marne) ; militant socialiste.

Employé de commerce, Édouard Fourmont ouvrit un débit de boissons à Ivry-sur-Seine (Seine) avant la Première Guerre mondiale. La salle Fourmont, 74, rue du Parc, était en 1919, le lieu de réunion de la section socialiste et des Jeunesses socialistes qui y dansaient parfois au son du piano mécanique.

Un témoin décrivait ainsi Fourmont : « vieux socialiste, cheveux longs frisés avec grand chapeau mou, grands rebords, grande cape et lavallière type socialiste anarchisant » (G. Richard).

Il fut candidat sans succès aux élections municipales de novembre 1919 et se plaça troisième de la liste socialiste de la 1re section. Adhéra-t-il au Parti communiste après le congrès de Tours ? Une note de l’Humanité du 9 août 1921 pourrait le laisser penser : « les communistes d’Ivry (...) sont avertis que le camarade Fourmont se tient à leur disposition 74, rue du Parc ». Mais il ne joua plus de rôle politique local jusqu’à sa mort.

Marié avec une originaire de Blois (née Georgette Willard), il eut plusieurs enfants : Gabriel, né en 1879 à Angers, chauffeur chez Joudrain ; Jeanne, née en 1882 à Blois, journalière chez Joudrain ; Roger, né en 1905 à Paris, manutentionnaire ; Maurice, né en 1911 à Ivry.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article74971, notice FOURMONT Édouard par Nathalie Viet-Depaule, version mise en ligne le 21 octobre 2009, dernière modification le 22 novembre 2022.

Par Nathalie Viet-Depaule

SOURCES : Arch. Com. Ivry-sur-Seine.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément