FORESTIER Edmond

Par Emmanuel Hagen

Né le 31 mars 1907 à Châtenay-Malabry (Seine, Hauts-de-Seine), mort le 25 janvier 1975 à Créteil (Val-de-Marne) ; employé (agent RATP) ; maire de La Queue-en-Brie (Seine-et-Oise, Val-de-Marne).

Fils de Auguste Forestier, maire de 1934 à 1936, Edmond Forestier fut élu conseiller municipal de La Queue-en-Brie aux élections de 1945 en 3e position sur la liste de Jeanne Léonard. Il fut désigné comme maire et garda la première écharpe jusqu’en 1947. Jacques Morel d’Arleux lui succéda.

Il fut réélu simple conseiller municipal aux élections de 1947 (liste socialo-communiste) et de 1953 (liste d’Union démocratique et paysanne).

Habitant Monthléry (Essonne) depuis sa retraite, Edmond Forestier mourut à l’hôpital de Créteil.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article75051, notice FORESTIER Edmond par Emmanuel Hagen, version mise en ligne le 31 octobre 2009, dernière modification le 19 octobre 2020.

Par Emmanuel Hagen

SOURCES : Arch. Dép. Val-de-Marne, E dépôt 1K 8, 1K 2. — G. Blanc-Césan, Les maires du Val-de-Marne, 1988.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément