SIMONNET André, Pierre

Par Claude Pennetier

Né le 19 juin 1903 à Saint-Maixent-l’École (Deux-Sèvres), mort le 15 juin 1987 à Saint-Tropez (Var) ; typographe ; secrétaire de la section communiste et conseiller municipal de Choisy-le-Roi (Seine, Val-de-Marne).

Fils d’un typographe et d’une ménagère, titulaire du CEP, André Simonnet typographe lui-même, fit son service militaire dans l’Infanterie comme musicien en 1923. Il adhéra au syndicat en 1925 et au Parti communiste en 1935 à Choisy-le-Roi et fut membre du comité de section de 1936 à 1939. Le Parti communiste lui avait fait suivre une école régionale en 1936. Il était responsable des CDH et membre du comité régional.

Prisonnier de guerre, il déclara“ J’ai toujours soutenu l’action du Parti, invité mes camarades de captivité à ne pas travailler, évasion manquée, revenu comme malade en 1943 ”… “ Mobilisé le 5 septembre 1939 au 403e Régiment de prisonnier ”
Fait prisonnier le 20 juin 1940 dans les Vosges à la bataille de Girancourt. Prisonnier au camp de Bocholt, Stallag VI F, envoyé dans un Kommando à Hilder (Rhur). Fait la connaissance de communistes (pas de militants connus). S’organisent. Kommando 772 Stalag VI J. Rencontre des camarades communistes dont un nommé Pasquet de Charenton. Elu homme de confiance du Kommando. Travaille contre la propagande vichyssoise, pas de cercle Pétain. En novembre 1942, fait une tentative d’évasion, repris à la frontière hollandaise et ramené au Stalaag puis envoyé au K 623 à Dusseldorf. Ramené au Stalag comme malade et libéré dans un convoi de relève le 13 juillet 1943. Arrive en France le 19. Reprend contact avec le parti début août. “ ‘Au début de 1944, le camarade Champion*, dit François, responsable politique du secteur me confia la tâche de responsable politique en accord avec les cadres. En liaison avec Champion* j’organise le Parti à Choisy ” aussi que FN, FUJP. Organise aussi le FN à Thiais où le parti était inexistant et au travers du FN des camarades communistes apparurent. “ Vers juin 1944, je mettais au travail des camarades du Parti à Orly. Je pris part aux manifestations diverses qui amenèrent celles du 14 juillet 1944 et à celle de ce jour. J’étais avec mes camarades de Choisy et Thiais à Ivry le matin et l’après-midi et jusqu’à Choisy où fut arrêté la manifestation par les boches. J’étais à ce moment en relation avec un dénommé Amédé, (Bezon), responsable FN Avec le camarade Champion* nous organisions le Comité de Libération. Au lendemain de la Libération, je fus désigné comme secrétaire de section, poste que j’occupe encore à l’heure actuelle. ” ”

Secrétaire de la section communiste locale de 1944 à 1946, il fut élu conseiller municipal communiste de Choisy-le-Roi le 29 avril 1945 et, réélu le 19 octobre 1947, conserva son siège jusqu’en 1965. La première magistrature municipale était occupée successivement par Alfred Lebidon, Louis Lantheaume, David Marcel, Henri Sergent puis Fernand Dupuy .
En 1951, il était secrétaire du Comité d’entreprise Rapid ”Clicherie".

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article75103, notice SIMONNET André, Pierre par Claude Pennetier, version mise en ligne le 1er novembre 2009, dernière modification le 22 novembre 2022.

Par Claude Pennetier

SOURCES : Arch. Dép. Val-de-Marne, 1 Mi 2426. — Arch. de la Fédération communiste du Val-de-Marne. — État civil de Saint-Maixent-l’Ecole (extrait). — Notes d’Emmanuel Hagen.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément