CANDILLE Georges, Louis, Jules

Par André Balent

Né le 6 septembre 1901 à Millas (Pyrénées-Orientales), mort le 23 avril 1953 à Millas. ; épicier ; militant socialiste SFIO des Pyrénées-Orientales ; maire de Millas (1945-1953).

Fils de Sylvain Candille et de Thérèse Grau, Georges Candille épousa Émilienne Narach. Épicier, il était, en janvier 1937, le secrétaire de la section socialiste SFIO de Millas.

Le 23 mai 1937, Georges Candille fut élu comme candidat de la SFIO pour les élections au conseil d’arrondissement dans le canton de Millas (scrutin d’octobre 1937) après que se fut désisté le maire du Soler, Baptiste Pasqué*. Sa candidature fut entérinée par le congrès fédéral de la SFIO du 4 juillet 1937.

Georges Candille fut élu maire (SFIO) de Millas à l’issue du scrutin de mai 1945. Il fut réélu maire de Millas en octobre 1947 (il obtint 709 voix). En 1953 il adhérait toujours à la SFIO.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article75129, notice CANDILLE Georges, Louis, Jules par André Balent, version mise en ligne le 25 février 2010, dernière modification le 25 février 2010.

Par André Balent

SOURCES : Arch. Mun. Millas (élections municipales 1947). — Le Socialiste des Pyrénées-Orientales, hebdomadaire de la Fédération socialiste SFIO des Pyrénées-Orientales, 4 février 1937, 27 mai 1937, 8 juillet 1937, 7 octobre 1937, 14 octobre 1937. — Annuaire — Guide des Pyrénées-Orientales, Chastanier et Alméras, Nîmes, 1937. — L’Indépendant (quotidien), Perpignan 22 septembre 1953, 24 avril 1971. — Témoignage de M. Marcel Mayneris (ancien secrétaire fédéral administratif de la SFIO), 10 juillet 1983.

ICONOGRAPHIE : George Candille, Le Socialiste des Pyrénées-Orientales, 14 octobre 1937.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément