PICOT Roger, Jean

Par Louis Botella

Né le 7 juin 1911 à Quitteur (Haute-Saône), mort le 3 juin 1979 à Dijon (Côte-d’Or) ; résistant ; maître ouvrier puis chef de brgade d’ouvriers ; secrétaire adjoint du syndicat CGT des cheminots de Dijon (Côte-d’Or) ; secrétaire général du syndicat FO des cheminots de Dijon.

Roger Picot était le fils d’un négociant. Il fut "adopté pupille de la Nation" le 24 janvier 1921.
Maître ouvrier puis chef de brigade d’ouvriers au dépôt de Dijon, Roger Picot fut en 1943, avec Charles Bouillot et Maurice Mazué, militants de la CGT clandestine et futurs dirigeants régionaux de Force ouvrière, à l’origine d’une grève générale spontanée du dépôt de Dijon pour obtenir la grâce de sept cheminots dijonnais condamnés à mort par les Allemands. Malgré les engagements pris par ceux-ci, les suppliciés furent transférés en Allemagne et décapités quelques mois plus tard à Stuttgart.
Roger Picot fut élu le 16 janvier 1946 secrétaire adjoint du syndicat CGT de Dijon. Il quitta cette organisation pour y participer, le 6 janvier 1948, à la fondation du syndicat FO des cheminots. Les statuts de ce syndicat furent déposés officiellement le 11 du même mois à la mairie de Dijon. Roger Picot fut son premier secrétaire général. Il participa en mars 1948 à la création de la Fédération FO des cheminots et, le mois suivant, à celle de la Confédération CGT-FO.

Il fut élu membre du conseil national de la Fédération, au titre de l’Union Sud-Est. Ce mandat fut renouvelé en 1950 et en 1952. Il fut aussi membre du conseil d’administration de l’Union. En 1954, il fut signalé comme étant secrétaire adjoint de son syndicat et en 1957 secrétaire de la Section technique du Matériel du secteur de Dijon.

Il s’était marié à Montfaucon (Doubs) le 25 février 1938 avec Jeanne Brianza.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article7513, notice PICOT Roger, Jean par Louis Botella, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 24 janvier 2013.

Par Louis Botella

SOURCES : Arch. Com. Dijon. — Arch. Fédération CGT des cheminots. — Arch. de la Fédération FO des cheminots. — Informations transmises en 2002 par Georges Baudin, Jean-François Chevillot et Jean-Louis Ponnavoy. — Le Rail syndicaliste, mars 1948, mars 1950, mai, juin 1952, mars, juin 1954. — Le Cheminot du Sud-Est, décembre 1957. — Compte rendu du congrès de 1948 de la CGT-FO. —Notes de Marie-Louse Goergen. — Louis Botella, FO chez les cheminots..., op. cit.— Etat civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément