KAAS Georgette [née ESCARTIN Georgette, épouse JACLARD puis KAAS]

Par Claude Pennetier

Née vers 1922 ; ménagère ; veuve de fusillé ; militante communiste d’Alfortville (Seine, Val-de-Marne).

Georgette Escartin se maria le 3 octobre 1942 à Raymond Jaclard. Selon un note du PCF : « Illégale avec son mari Raymond Jaclard de 1942 à fin 1943, date de l’arrestation de ce dernier qui est fusillé en mars 1944. Part chez ses parents à Alfortville. » (Obs SMC).

Elle se remaria à Alfortville le 20 avril 1946 avec Charles Kaas.

Elle adhéra au PCF en 1945, entra au comité fédéral Seine-Sud en 1954. Secrétaire de la section d’Alfortville entre 1954 et 1959, elle avait suivi en 1955 une école centrale communiste d’un mois : « A bien travaillé et donné de bons résultats. Bonne compréhension de la politique du Parti.
Intelligente, esprit vif. Elle a un bon sens politique et déjà une certaine expérience de direction. Tout au moins, à l’école, elle semble encore timide et manquant de confiance en soi. Présente de bonnes possibilités de
développement. »

Devant quitter la fédération, elle ne fut pas réélue au comité fédéral en 1959, comme son mari.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article75140, notice KAAS Georgette [née ESCARTIN Georgette, épouse JACLARD puis KAAS] par Claude Pennetier, version mise en ligne le 4 novembre 2009, dernière modification le 9 janvier 2010.

Par Claude Pennetier

SOURCES : Arch. comité national du PCF.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément