HU André, Paul

Par Frédéric Stévenot

Né le 10 février 1906 à Paris (XIVe arr.), mort le 21 septembre 2001 à Soissons (Aisne) ; ouvrier du livre ; militant syndicaliste CFTC de l’Aisne ; secrétaire de l’UD-CFTC.

André Hu naquit au domicile de ses parents, rue Furtado-Heine, dans le XIVe arrondissement de Paris. Son père, Lucien Jules Alexandre Hu, trente ans, était imprimeur ; sa mère, Laure Berthe Ernestine Cannelle, sans profession, avait alors vingt-huit ans.

En 1919, André Hu obtint le certificat d’études primaire et entra en apprentissage à l’Imprimerie commerciale de Château-Thierry jusqu’en 1924. Il devint ensuite typographe et linotypiste à l’Imprimerie moderne de Château-Thierry jusqu’à son service militaire.

Il s’installa alors à Soissons, et travailla à l’imprimerie de l’Argus Soissonnais jusqu’à la guerre. Mobilisé le 28 août 1939 au régiment régional de Soissons, fait prisonnier à Joigny (Yonne) le 15 juin, il resta détenu à Plauen (Saxe) jusqu’au 6 mai 1945.

A son retour en France, il retrouva son travail dans la même imprimerie qu’avant-guerre, bien que celle-ci ait changé d’appellation (Imprimerie Saint-Antoine).

Avant 1939, André Hu avait des activités syndicales au sein de la CFTC. Il avait été élu secrétaire adjoint de l’Union départementale de l’Aisne de 1936 à 1939, et secrétaire du syndicat du Livre en 1939. En 1937 et 1938, il représenta le syndicat de Soissons au congrès de la Fédération des syndicats chrétiens des travailleurs du livre-papier (CFTC). A son retour de captivité, il retrouva le secrétariat du syndicat du Livre jusqu’en 1971. Il fut élu secrétaire de l’Union départementale CFTC qu’il présida ensuite jusqu’en 1966-1968. Membre de la Fédération Papier-Carton en 1947, il la présida entre 1951 et 1966, après en avoir été vice-président en 1949.

Par ailleurs, André Hu exerça des responsabilités au sein de la Sécurité sociale. Il fut élu administrateur et secrétaire du conseil d’administration de la CPAM (Caisse primaire d’assurance maladie) de Laon entre 1947 et 1972, administrateur de la CRAV (Caisse régionale d’assurance vieillesse) en 1950, puis de la CRAM (Caisse régionale d’assurance maladie) du Nord de la France en 1972. Il fut aussi secrétaire de la CAF (Caisse d’allocations familiales) de Soissons en 1947, qu’il présida de 1949 à 1951, avant de redevenir secrétaire de 1951 à 1953.

André Hu s’était marié le 3 septembre 1928 à Château-Thierry. Il eut quatre enfants.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article75241, notice HU André, Paul par Frédéric Stévenot, version mise en ligne le 2 décembre 2009, dernière modification le 15 novembre 2016.

Par Frédéric Stévenot

SOURCE : Renseignements communiqués à l’auteur par André Hu (octobre 1995 et 2 mars 1998). — État civil de Paris, XIVe arrondissement. Arch. PPo Ga 127 (77841). — Notes de M.-C. Bouju.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément