PIERRE Robert, Jules, Eugène, Arthur

Par Jean-Pierre Besse

Né le 29 octobre 1900 à Saint-Martin-Longueau (Oise), mort le 17 septembre 1968 à Saint-Martin-Longueau ; cheminot ; socialiste puis communiste.

Le père de Robert Pierre exerça différents métiers (bourrelier, courtier pour la sucrerie de Méru, ouvrier d’usine). Robert Pierre fut d’abord ouvrier d’usine avant d’entrer en 1925 comme chauffeur à la Compagnie des chemins de fer du Nord. Il quitta alors sa commune natale pour s’installer à Villers-Saint-Paul (Oise).
Militant SFIO, élu conseiller municipal en 1929 et réélu au premier tour en 1935, son action se déroula principalement en direction des organisations sportives. Secrétaire en 1933 du club cycliste Sportif Villersois, il devint en 1937 trésorier du comité régional de la FSGT.
Robert Pierre, qui avait démissionné du conseil municipal en janvier 1938 figurait en 1947 sur la liste du parti communiste qui obtint 273 voix sur 901 suffrages exprimés.
Il se maria le 12 mai 1960 dans sa commune natale avec Eugènie Le Thiais.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article7525, notice PIERRE Robert, Jules, Eugène, Arthur par Jean-Pierre Besse, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 6 avril 2012.

Par Jean-Pierre Besse

SOURCES : Arch. Dép. Oise, série M. — Le Travailleur Somme-Oise, 1934-1939.— État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément