CHAMPION Henry Hyde

Né en 1859 à Poona (Inde) ; mort en 1928 à Melbourne (Australie) ; socialiste.

Fils d’un général de division, Champion reçoit une éducation soignée, toute orientée vers la carrière militaire. Il entre dans l’armée en 1878 et sert dans la guerre d’Afghanistan, mais blessé, il rentre en Angleterre en 1881. Il lit Progrès et Pauvreté d’Henry George, se passionne pour l’économie et bientôt est gagné au socialisme. Après avoir démissionné de l’armée en septembre 1882, il devient l’année suivante membre de la Democratic Federation. Il y est d’autant plus influent qu’il est propriétaire associé de la Modern Press qui édite Justice et Today ainsi que d’autres publications socialistes.

Lors de la scission de 1884, Champion reste avec la Social Democratic Federation (SDF) aux côtés de Hyndman*. Il se trouve ainsi mêlé en 1885 au scandale de « l’or tory » (tory gold) lorsque des fonds en provenance du camp conservateur sont versés pour financer la campagne électorale de la SDF dans l’espoir de prendre des voix aux libéraux.

En 1885-1886 Champion participe aux grandes campagnes d’agitation contre le chômage et aux manifestations de rue. Inculpé en 1886 de « conspiration » avec Hyndman, John Burns* et Jack Williams*, il est acquitté. Cependant cet épisode l’éloigné de l’idée de révolution violente et il consacre dès lors ses efforts à la constitution d’un parti indépendant du travail qui opérerait sur une base parlementaire. Il se lie avec Keir Hardie*, en particulier après son exclusion de la SDF en 1888. Pour développer l’idée de la représentation ouvrière, il crée un journal « l’Ouvrier électeur » (Labour Elector) qui lutte aussi pour l’amélioration des conditions de travail.

En 1890-1891, Champion visite l’Australie, où il anime une grève des tondeurs de moutons et lors de son retour, il se présente sans succès aux élections de 1892 dans la circonscription d’Aberdeen-Sud. Avec la création du Parti indépendant du Travail, l’Independent Labour Party (ILP), l’une des grandes idées de Champion se trouve réalisée, mais lui-même est exclu de l’ILP, car on le trouve trop lié à des sources de financement peu claires. Il retourne en Australie en 1894 où il fonde un hebdomadaire socialiste, Champion, dans lequel il défend le suffrage féminin, l’intervention de l’État pour améliorer les conditions de travail et la création d’une union douanière impériale.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article75352, notice CHAMPION Henry Hyde, version mise en ligne le 12 décembre 2009, dernière modification le 12 décembre 2009.

ŒUVRE : De nombreuses brochures dont Facts aboutthe Unemployed (Données sur les chômeurs), Londres, 1886. — The Great Dock Strike in London, August 1889 (La grande grève des dockers de Londres, août 1889), Londres, 1890. — The Root of the Matter (La racine du problème), Melbourne, 1895, etc.

BIBLIOGRAPHIE : H. Pelling, « H.H. Champion : Pioneer of Labour Representation », Cambridge Journal, vol. 6, (1953) ; The Origins of the Labour Party, Oxford, 1965. — J. Bellamy et J. Saville (éd.), Dictionary of Labour Biography, t. VIII.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément