CROSLAND Anthony [CROSLAND Charles Anthony Raven]

Né le 29 août 1918 à Hastings, East Sussex ; mort le 19 février 1977 à Oxford ; théoricien et ministre travailliste.

Fils d’un haut fonctionnaire du ministère de la Guerre, Anthony Crosland fait de brillantes études à Highgate School, puis à Trinity College, Oxford. Mobilisé en 1940, il termine la guerre avec le grade de capitaine après avoir combattu en Afrique du Nord, en Italie, en France et en Autriche. Après la guerre, Crosland retourne à Oxford, où il enseigne pendant trois ans la science politique dans son collège. Elu député du Sud-Gloucestershire en 1950, il perd son siège cinq ans plus tard. C’est à partir de sa réélection en 1959 — comme député travailliste de Grimsby cette fois — que sa carrière politique commence véritablement. Cet intellectuel qui appartient à la droite travailliste s’est fait connaître par un livre qui a eu un grand retentissement en 1956 : « L’avenir du socialisme » (The Future of Socialism). L’ouvrage, qualifié aussitôt de « révisionniste », soutient que le Labour doit s’adapter et tenir compte des nouvelles conditions créées par la société d’abondance. Puisque le néo-capitalisme a su organiser de façon satisfaisante la production, c’est sur les problèmes de consommation et de répartition que les travaillistes ont à faire porter leurs efforts. Crosland partage avec Gaitskell*, le leader du parti, la conviction que, pour battre les conservateurs et revenir au pouvoir, il ne suffit pas pour le Labour de s’appuyer sur l’électorat ouvrier, il faut désormais gagner de larges secteurs des classes moyennes.

Après treize ans passés dans l’opposition, les travaillistes reviennent au pouvoir en 1964. Crosland nommé ministre en second des Affaires économiques, sous la tutelle de George Brown*, s’élève rapidement dans la hiérarchie ministérielle. En janvier 1965, il entre au Cabinet en tant que ministre de l’Education ; deux ans plus tard, en août 1967, lors d’un remaniement ministériel, il change de portefeuille et devient ministre du Commerce. Enfin, en 1969, il prend la direction du ministère nouvellement créé du Gouvernement local et de la Planification régionale.

Après les élections de 1974, Crosland est nommé ministre de l’Environnement dans le Cabinet Wilson*, puis, lorsque Callaghan* devient Premier ministre, il confie à Anthony Crosland le Foreign Office. La mort prématurée de Crosland, à la suite d’une crise cardiaque, en 1977, interrompt brutalement une carrière réussie et encore prometteuse.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article75387, notice CROSLAND Anthony [CROSLAND Charles Anthony Raven], version mise en ligne le 12 décembre 2009, dernière modification le 12 décembre 2009.

ŒUVRE : Britain’s Economic Problem (Problème économique de la Grande-Bretagne), Londres, 1953. — The Future of Socialism (L’avenir du socialisme), Londres, 1956. — Towards a Labour Housing Policy (Pour une politique travailliste du logement), Tract fabien, n° 410, 1971. — Social Democracy in Europe (L’Europe et la démocratie sociale), Tract fabien, n° 438, 1975.

BIBLIOGRAPHIE : Current Biography, vol. 24, New York, 1963. — S. Haseler, The Gaitskellites, Londres, 1969. — D. Coates, The Labour Party and the Struggle for Socialism, Cambridge, 1975. — Who’s Who 1976. — R.H.S. Grossman, The Diaries of a Cabinet Minister, 3 vol., Londres, 1975-1977. — Times, 21 février 1977. — S. Barnes, Anthony Crosland, Londres, 1982.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément