EDWARDS Enoch

Né le 10 avril 1852 à Talk-o’-th’-Hill, Nord-Staffordshire ; mort le 28 juin 1912 à Southport, Lancashire (aujourd’hui Merseyside) ; dirigeant mineur.

Fils de mineur, Enoch Edwards descend au fond de la mine dès l’âge de neuf ans. Mais à vingt-trois ans, il est élu vérificateur des pesées à la mine d’Horncastle. Syndiqué dès son plus jeune âge, il est d’abord trésorier de l’Association des Mineurs du Nord-Staffordshire, puis à partir de 1878, secrétaire général de l’association. Partisan de l’unification des diverses associations de mineurs, il pousse à la création en 1886 de la Fédération des Mineurs des Midlands, Midland Miners’ Federation (qui groupe des Unions du Staffordshire, du Shropshire et du Warwickshire) et il est choisi comme premier président de la fédération. Après 1889, il mène campagne pour la journée de huit heures.

1889 est l’année de la fondation de la Fédération nationale des Mineurs de Grande-Bretagne, Miners’ Federation of Great Britain. Edwards en est le trésorier et en 1904 il succède à Benjamin Pickard* au poste de président. Deux ans plus tard, il est désigné comme l’un des trois représentants des mineurs à la Commission royale sur les mines (les deux autres dirigeants mineurs sont Robert Smillie* et William Abraham*). Enfin, il entre aux Communes en 1906 comme député Lib-Lab de la circonscription de Hanley, dans les Potteries et garde ce siège jusqu’à sa mort en 1912.

Dans son enfance Enoch Edwards n’avait reçu qu’une instruction très sommaire mais son goût pour la lecture lui a permis plus tard de combler ses lacunes. De tempérament décidé et énergique, doué d’une remarquable capacité de travail, Edwards était relativement modéré dans ses opinions politiques, et dans son action syndicale il a manifesté une égale pondération doublée d’une grande habileté tactique au service des mineurs.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article75414, notice EDWARDS Enoch, version mise en ligne le 12 décembre 2009, dernière modification le 12 décembre 2009.

BIBLIOGRAPHIE : W. Hallam, Miners’ Leaders, Londres, 1894. — R.P. Arnot, The Miners… 1889-1910, Londres, 1949 ; idem, The Miners… years of struggle… (from 1910 onwards), 1953. — R. Gregory, The Miners and British Politics, 1906-1914, Oxford, 1968. — J. Bellamy et J. Saville (éd.), Dictionary of Labour Biography, t. I, 1972.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément