JEAN-DIT-CADET Pierre

Par Éric Belouet, Jeanne Siwek-Pouydesseau

Né le 29 juin 1900 à Villebramard (Lot-et-Garonne), mort le 25 juillet 1983 à Toulouse (Haute-Garonne) ; employé communal à Toulouse ; syndicaliste FO.

Fils d’un métayer, Pierre Jean dit Cadet était chef d’atelier à la mairie de Toulouse et militant du syndicat des municipaux FO de cette ville. Ce fut une personnalité de premier plan du syndicalisme toulousain.

Ce militant des années Jouhaux, fut admiré ou redouté pour son éloquence. En 1949 Pierre Jean-dit-Cadet créa le service social des employés municipaux et assimilés de Toulouse qui fut la base de la puissance de FO.

Pierre Jean-dit-Cadet devint un des secrétaires adjoints de la Fédération des personnels des Services publics et des Services de santé Force ouvrière dès les mois qui suivirent sa création en janvier 1948 et conserva cette fonction jusqu’en 1958 ou 1959.

Son fils, Jean Claude Jean-dit-Cadet, fut pendant trente ans le leader de FO à Toulouse et une personnalité politique locale.

Rentré à FO le 1er mai 1966, Jean-Claude Jean-dit-Cadet fut secrétaire des ateliers de la voie publique. Il était secrétaire général des municipaux de Toulouse depuis 1984. La même année, il fut élu délégué Midi-Pyrénées de FO. En 1987, son élection au bureau de la très puissante fédération des services publics et de santé témoigna de son influence. Il fut réélu en 1994. En 1998, il fut mêlé à « l’affaire du service social de la mairie de Toulouse » qui provoqua son arrestation en décembre. Jean-Claude Jean-dit-Cadet soutenait la municipalité de Dominique Baudis et le mouvement Démocratie libérale.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article75496, notice JEAN-DIT-CADET Pierre par Éric Belouet, Jeanne Siwek-Pouydesseau, version mise en ligne le 5 juillet 2010, dernière modification le 16 février 2017.

Par Éric Belouet, Jeanne Siwek-Pouydesseau

Fils d’un métayer, Pierre Jean-dit-Cadet était chef d’atelier à la mairie de Toulouse et militant du syndicat des municipaux FO de cette ville. Ce fut une personnalité de premier plan du syndicalisme toulousain.
Ce militant des années Jouhaux, fut admiré ou redouté pour son éloquence. En 1949 Pierre Jean-dit-Cadet créa le service social des employés municipaux et assimilés de Toulouse qui fut la base de la puissance de FO.
Pierre Jean-dit-Cadet devint un des secrétaires adjoints de la Fédération des personnels des Services publics et des Services de santé Force ouvrière dès les mois qui suivirent sa création en janvier 1948 et conserva cette fonction jusqu’en 1958 ou 1959.

SOURCES : Archives de la Fédération : déclarations à la Préfecture ; circulaires fédérales des 17/06/49, 30/8/57. - La dépêche de Toulouse, 11 décembre 1998. – État-civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément