GOTTESMAN ou GOTTESMANN Zeef ou Zeev, alias Philippe

Par Jean-Pierre Besse

Né le 21 février 1912 à Dolina (Pologne), mort en action le 20 août 1944 des suites de blessures reçues dans les combats de la libération de Toulouse (Haute-Garonne) ; soudeur autogène ; résistant FTP-MOI, interrégional FTP-MOI (avril-juillet 1944).

Zeef Gottesman, parfois prénommé Zev et nommé Gotesman, bachelier es lettres, était soudeur autogène.
Il entra au FTP-MOI, 35è Brigade devenue Brigade Langer et fut promu commissaire interrégional technique en avril 1944 à la suite de l’arrestation du Sewek Michalak (Charles) qui occupait ce poste. Le commandant Philippe, son grade et pseudonyme dans la clandestinité, assura cette responsabilité jusqu’en juillet 1944.
Il fut mortellement blessé le 19 août 1944 dans les combats de la Libération et mourut le 20 août, 17 rue Larrey, à l’hôpital Larrey.
Une plaque est apposée au 10 place du Parlement, ancienne place intérieure Saint-Michel où il fut blessé.
Son acte de décès est d’abord dressé au nom de Teef Gattesman, né à Waldenburg (Suiise) puis modifié. Il est signalé qu’il était le fils de Léon Gottesman et de Yetti Flank. Il était marié à Sura Binder qui vivait en 1947, rue Lamarck (Paris XVIIe arr.) et avait deux enfants : Huguette est née en juin 1938 à Paris XII et Victor en juillet 1941 à Nîmes.
La mention "Mort pour la France" lui fut attribuée dès décembre 1946 et homologué, à titre posthume capitaine FFI.
Une plaque apposée 10 place du Parlement à Toulouse rappelle sa mémoire : "Ici est tombé Gottesmann Zeff (Ct Philippe). Héros de la Libération.

Notons qu’un Ariel Gouttesmann, né comme lui à Dolina (Pologne), le 20 octobre 1905, a un dossier de résistant au SHD Vincenne, GR 16 P 264093.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article75497, notice GOTTESMAN ou GOTTESMANN Zeef ou Zeev, alias Philippe par Jean-Pierre Besse, version mise en ligne le 18 décembre 2009, dernière modification le 24 mai 2022.

Par Jean-Pierre Besse

SOURCES : SHD, Vincennes, DIMI, Bureau Résistance, 16 P 264 092. — Michel Goubet, Paul Debauges, Histoire de la Résistance en Haute-Garonne, Milan, 1992 (portrait du Commandant Philippe, p. 99). — État civil de Toulouse

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément