AILLOUD Lucien, Henri

Par Jean-Claude Lahaxe

Né le 9 septembre 1929 à Marseille (Bouches-du-Rhône) ; militant syndicaliste du SNI, militant communiste à Marseille.

Fils d’un instituteur en poste au Maroc, Lucien Ailloud vécut au Maroc jusqu’en 1946. Titulaire du baccalauréat, il fit son service militaire en 1949 et devint instituteur à Marseille. Marié, il adhéra au Syndicat national des instituteurs en 1949, en fut le délégué dans son secteur et devint directeur d’une école de garçons. Lors du congrès national du SNI, le 20 juillet 1951, le compte rendu indiquait une intervention d’Aillaud (sans doute Ailloud), militant de la section des Bouches-du-Rhône. Après le rapport de Clément Durand* sur les luttes laïques, il souhaitait que le syndicat puisse présenter « une véritable défense laïque et non une justification de l’école laïque ».

Vice-président du comité de la paix des Crottes (quartier de Marseille) en 1950, Lucien Ailloud adhéra en 1953 au Parti communiste français dans la section Saint-Lazare Villette (quartier de Marseille) et fut secrétaire de sa cellule en 1953-1954. Il suivit une école élémentaire de section en 1953. Il était membre du bureau de section de Mazargues (quartier de Marseille) en 1959. Placé en 22e position sur la liste du PCF lors des élections du 8 mars de cette même année, il fut le dernier des 24 conseillers municipaux communistes mais ne put être élu seizième adjoint de Gaston Defferre.

Lucien Ailloud fut candidat aux élections cantonales de 1961. En mars 1965, les élections municipales ne se déroulant plus dans le cadre de la circonscription unique de Marseille mais secteur par secteur. Lucien Ailloud fut présenté en 6e position dans le 4e secteur (8e et 9e arrondissements de Marseille) sur une des listes « Union des Forces Démocratiques » associant des communistes et certains socialistes lors des élections municipales de mars 1965. Il ne fut pas élu.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article75566, notice AILLOUD Lucien, Henri par Jean-Claude Lahaxe, version mise en ligne le 29 décembre 2009, dernière modification le 19 octobre 2020.

Par Jean-Claude Lahaxe

SOURCES : Archives du comité national du PCF. — Biographie renseignée à la demande du PCF en 1961. — Presse syndicale. — La Marseillaise, 13 février 1950, 22 février, 9 mars 1959, 20 février 1965. — Notes de Jacques Girault.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément