KIRSANOVA Klavdia, Ivanovna

Par Serge Wolikow

Née le 16 mars 1887 dans le village de Koulébaki (Nijni Novgorod, Empire russe), morte le 10 octobre 1947 à Moscou ; fonctionnaire du Parti : secrétaire du comité du PC d’Omsk (1920-1922) ; directrice de l’École léniniste internationale (ELI) (1933-1937) ; directrice du secrétariat international de femmes de l’IC (1932-1935).

Délégation soviétique au Rassemblement mondial des femmes contre la guerre et le fascisme, 7 août 1934
Délégation soviétique au Rassemblement mondial des femmes contre la guerre et le fascisme, 7 août 1934
Collection Cattanéo

Klavdia Kirsanova naquit dans une famille d’employés de l’usine de Koulébaki. Son grand-père, du côté paternel, était intendant de la propriété forestière du prince Ouvarov, son grand-père du côté maternel marchand de blé. De nationalité russe, elle termina ses études à l’école primaire à l’âge de onze ans. Ensuite elle fit ses études au collège dans la ville de Koungour, dans la province de Perm. En 1904, elle adhéra à l’organisation locale du Parti ouvrier social-démocrate russe (POSDR). En 1905, elle fut exclue du collège pour avoir organisé une manifestation et privée du droit de séjourner à Koungour. Elle termina ses études secondaires à l’école privée de Perm.

Pendant la révolution de 1905-1907, Klavdia Kirsanova travailla dans l’organisation du Parti à Perm. En 1908 elle militait dans l’organisation militaire du parti ; elle fut arrêtée et condamnée à un an de prison. Pour sa participation à l’organisation de l’évasion d’un groupe de prisonniers condamnés à mort, elle fut arrêtée et condamnée par le tribunal de guerre à la déportation définitive et à l’exil. Déportée dans la province d’Irkoutsk, elle s’évada et séjourna illégalement à Toula, Kharkov, Saratov, participant aux activités locales du parti. En mars 1909 elle fut de nouveau arrêtée à Perm et condamnée à 3 ans de travaux forcés. En 1913, elle fut déportée en Yakoutie. Au cours de ce nouvel exil, Klavdia Kirsanova se maria avec E. Yaroslavski (Goubelman Minei Izraïlévitch 1878-1943), membre du parti depuis 1898, qui fut secrétaire du CC puis membre du Présidium et secrétaire de la Commission centrale de contrôle du PCR en 1921. Il fut journaliste, historien du Parti, membre actif de l’Académie des sciences de l’URSS en 1939. Il fut aussi membre de la rédaction de la « Pravda » et député du Soviet Suprême de l’URSS. Après 1917, Klavdia Kirsanova fut présidente du Soviet à Nadejdinsk. Elle présida le Soviet de guerre de la région de Verkhatoursk et le collège de Guerre de la 3e Armée du front d’Orient. En 1918 elle était secrétaire du comité du parti de l’arrondissement Chamovniki à Moscou. Elle fut déléguée du 8e congrès du PCR (b) et dirigea, à l’automne 1919, le bureau politique du comité de guerre de la province de Perm. Dès l’automne 1920 elle fut secrétaire du comité du parti de la ville d’Omsk. Elle fut rectrice de l’école régionale du parti, transformée en université communiste d’ouvriers et de paysans de la Sibérie. De 1922 à 1929, elle fut recteur-adjoint de l’Université communiste Sverdlov à Moscou.

À partir de 1926 elle fut directrice adjointe puis, de 1933 à 1937, directrice de l’École léniniste internationale, parallèlement, elle fut directrice du Soviet international des femmes à l’IC. En 1934, elle participa au congrès mondial des femmes contre la guerre et le fascisme à Paris, où elle fut élue au Comité Exécutif de ce congrès. En 1937 elle fut relevée de la direction de l’ELI, conformément à une décision du secrétariat du CE de l’IC, datée du 16 novembre 1937. En 1938 elle dirigea le département du Comité général aux Grandes écoles du gouvernement de l’URSS. De 1941 à 1945, elle fut conférencière au bureau de propagande du CC du PCUS. A partir de 1945 elle travailla pour la Fédération internationale démocratique des femmes, et fut membre du Présidium du comité antifasciste des femmes soviétiques. Klavdia Kirsanova fut décorée de l’ordre de Lénine et de l’ordre de l’Étoile rouge.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article75591, notice KIRSANOVA Klavdia, Ivanovna par Serge Wolikow, version mise en ligne le 30 décembre 2009, dernière modification le 1er avril 2012.

Par Serge Wolikow

Délégation soviétique au Rassemblement mondial des femmes contre la guerre et le fascisme, 7 août 1934
Délégation soviétique au Rassemblement mondial des femmes contre la guerre et le fascisme, 7 août 1934
Collection Cattanéo

SOURCES : « Les femmes de la révolution russe », M., 1982. — Sophie Cœuré, Rachel Mazuy, Cousu de fil rouge. Voyages des intellectuels français en Union soviétique, CNRS éditions, 2012.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément