MANDEL Moses

Né en 1883 à Budapest, décédé en 1938 à Zurich ; communiste en Hongrie et en Suisse.

D’origine juive hongroise, Moses Mandel fit un apprentissage de menuisier entre 1897 et 1901. Il adhéra au syndicat en 1902. En 1907 il traversa la Suisse lors de ses pérégrinations et fit la rencontre de révolutionnaires russes en exil. Après un séjour en Allemagne, il s’installa définitivement en Suisse en 1911. Il ne devait quitter la Suisse que pour retourner à Budapest en 1919 où il devint Commissaire du peuple de la République des conseils (d’abord chargé des questions économiques, puis de l’éducation). Après l’échec du mouvement révolutionnaire, il s’établit à nouveau à Zurich et compta parmi les fondateurs du Parti communiste suisse. Il y occupa de nombreux postes, notamment celui d’administrateur du quotidien Kämpfer. En 1921 il fut délégué au IIIe congrès de l’IC, en 1922 au IVe congrès et en 1926 au plénum élargi du Comité exécutif de l’IC. Critique de l’évolution politique en 1928-29 il fut exclu du Parti et adhéra à l’opposition de droite de Bringolf. Il décéda à Zurich en 1938.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article75679, notice MANDEL Moses, version mise en ligne le 5 janvier 2010, dernière modification le 23 août 2010.

SOURCES : P. Stettler, Die Kommunistische Partei der Schweiz (1921-1931), Berne, Francke, 1980, 620 p. (ici p. 509-510).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément