MAXWELL William

Né le 30 novembre 1841 à Glasgow ; mort le 9 février 1929 à Rothesay, Bute, Ecosse ; coopérateur.

Le père de William Maxwell, un carrossier, était un chartiste de Glasgow. Jusqu’à l’âge de trente ans, William Maxwell s’essaie à divers métiers, il voyage, puis il revient à Glasgow, avant de s’établir finalement à Edimbourg au début des années 1870. C’est alors qu’il découvre le mouvement coopérateur auquel il va consacrer désormais tout son temps. Vers 1872, Maxwell adhère à la coopérative de Saint Cuthbert. Ami personnel de J.T.W. Mitchell*, il a été fortement influencé par Lloyd Jones* et Alexander Campbell*.

Maxwell joue un rôle de premier plan dans le développement du mouvement coopérateur en Ecosse et s’intéresse à la fois aux sociétés de gros et de détail. Il préside plusieurs congrès nationaux en 1883, 1890, 1905 ; en 1907 il devient président de l’Alliance coopérative internationale et n’abandonne cette fonction qu’en 1921, pour raison de santé. Maxwell est le porte-parole du mouvement coopérateur devant plusieurs commissions gouvernementales ; en particulier, il se présente en 1892 devant la Commission royale du travail. Comme la plupart des coopérateurs, il est libéral en politique.

Maxwell est aussi l’historien du mouvement coopérateur écossais ; son ouvrage, « Histoire de la coopération en Ecosse » paru en 1910, continue d’être fort précieux.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article75716, notice MAXWELL William, version mise en ligne le 5 janvier 2010, dernière modification le 5 janvier 2010.

ŒUVRE : The History of Co-operation in Scotland (Histoire de la coopération en Ecosse), Glasgow, 1910.

BIBLIOGRAPHIE : J. Flanagan, Wholesale Co-operation in Scotland, Manchester, 1920. — J. Lucas, Co-operation in Scotland, Manchester, 1920. — S.R. Elliott, Sir William Maxwell, Manchester, 1923. — Who Was Who 1929-1940. — Joyce Bellamy, John Saville (éd.), Dictionary of Labour Biography, t. I.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément