OLIVIER Sydney Haldane

Né le 16 avril 1859 à Colchester, Essex ; mort le 15 février 1943 à Bognor Regis, Sussex (aujourd’hui West Sussex) ; fabien.

Fils d’un pasteur anglican d’origine huguenote, Sydney Olivier était entré, après des études à Oxford, dans la fonction publique en 1881. Il se lie alors d’amitié avec Sidney Webb*, Bernard Shaw* et Graham Wallas* et adhère à la Société fabienne en 1885. Quatre ans plus tard il publie, dans les célèbres « Essais fabiens », une étude sur « Les bases morales du socialisme ». Secrétaire de la Fabian Society de 1886 à 1889, il fait partie aussi du comité exécutif jusqu’en 1899.

Pendant près de trente ans, la carrière d’Olivier va le conduire à travers l’Empire britannique. Il débute comme secrétaire colonial de la Jamaïque ; il y reviendra comme gouverneur de 1907 à 1913. En 1918, il se retire de la fonction publique, mais en 1924, il accepte le poste de ministre des Affaires indiennes dans le premier gouvernement travailliste (1924) et préside en 1929-1930 la Commission royale sur les Antilles. Foncièrement anti-impérialiste il dénonce dans ses ouvrages les injustices infligées aux peuples colonisés et il n’est pas douteux que son argumentation anticolonialiste a fortement influencé le mouvement ouvrier britannique.

Olivier s’était marié en 1885 et il avait eu quatre filles. Fait chevalier en 1907, il est élevé à la pairie à soixante-cinq ans, mais il ne participe guère aux travaux de la Chambre des Lords.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article75757, notice OLIVIER Sydney Haldane, version mise en ligne le 7 janvier 2010, dernière modification le 7 janvier 2010.

ŒUVRE : Capital and Land (La terre et le capital), Londres, 1888. — The Empire Builder (Bâtisseur d’empire), Londres, 1905, 2e éd. 1927. — White Capital and Coloured Labour (Capital blanc et main-d’œuvre noire), Londres, 1906. — The Anatomy of African Misery (Anatomie de la misère africaine), Londres, 1927. — Imperial Trusteeship (Administration de l’empire), Londres, 1929. — The Myth of Governor Eyre (Le mythe du gouverneur Eyre), Londres, 1933. — Jamaica : The Blessed Island (Jamaïque, île bénie), Londres, 1936.

BIBLIOGRAPHIE : Sydney Olivier : Letters and Selected Writings, édité par Margaret Olivier, contributions de Margaret Olivier et Bernard Shaw, Londres, 1948. — M. Cole, The Story of Fabian Socialism, Londres, 1961. — A.M. McBriar, Fabian Socialism and English Politics, Cambridge, 1962. — W. Wolfe, From Radicalism to Socialism : Men and Ideas in the Formation of Fabian Socialist Doctrines, 1881-1889, Yale University Press, 1975. — N. et J. Mackenzie, The First Fabians, Londres, 1977. — Dictionary of National Biography, 1941-1950. — Joyce Bellamy, John Saville (éd.), Dictionary of Labour Biography, t. VIII.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément