PITAVAL (Madame)

Cheminote, anticolonialiste.

Madame Pitaval fut emprisonnée en mars 1950 au Fort Montluc à Lyon (Rhône) pour actions contre le transport de matériel militaire en Indochine.
Se confond-elle avec Jeanne Pitaval.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article7576, notice PITAVAL (Madame), version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 11 février 2020.

SOURCES : La Tribune des cheminots. — Notes de Jean-Pierre Bonnet.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément