MEILI Werner, Heinrich (DBK)

Par Brigitte Studer

Né à Seen (Winterthour) (canton de Zurich) tourneur, employé forestier, manœuvre ; député ; communiste suisse.

Né et élevé à Seen (Winterthour), originaire d’Embrach (canton de Zurich), Werner Heinrich Meili (1899-1967) fit un apprentissage de tourneur sur fer chez Sulzer à Winterthour. Il abandonna sa profession pour des raisons de santé et gagna sa vie en tant que portier à Bâle, où il devint membre du PCS à sa fondation. Il travailla également comme employé forestier et manœuvre de chantier.

Durant les législatures de 1932-1935, 1935-1938, puis de 1938-1941, il fut député au Grand Conseil. Il était aussi responsable des groupes communistes du quartier de Kleinhünigen. Il participa, en 1936, au congrès international du Rassemblement universel pour la paix à Bruxelles en tant que délégué suisse. À la mi-juin 1937, le Parti lui confia la direction des Éditions Libre Suisse, centralisées, élargies et transférées alors à Bâle. Lors de l’instruction concernant le procès de mars 1938, dans l’affaire de recrutement de volontaires pour l’Espagne, il fut l’objet d’une enquête, qui fut abandonnée. Plus tard sa femme raconta qu’il avait effectivement été chargé de faire passer la frontière à des volontaires. Selon une ancienne rédactrice d’Inprekorr, il était responsable, avec sa femme Rosa (appelée Rösli), née Hofstetter (voir Rösli Meili-Hofstetter), de la distribution clandestine de la Rundschau. De même, il avait organisé un des réseaux de passage des publications vers l’Allemagne nazie. En 1939, lors du 7e congrès du PCS, il fit partie de la commission des statuts.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article75822, notice MEILI Werner, Heinrich (DBK) par Brigitte Studer, version mise en ligne le 7 janvier 2010, dernière modification le 24 septembre 2018.

Par Brigitte Studer

SOURCES : Archives fédérales suisses, Berne, E 4320 (B) 1974/47, vol. 81 et E 2001 (D) 3, vol. 37.Contrôle des habitants, Bâle-Ville. — Protokoll Grosser Rat Basel-Stadt, 1932-1933, p. 34-43, 1935avril 1936, p. 13-21, et 1938-1939, p. 19-27. Basler Vorwärts, 12 avril 1932. Freiheit, 16 février 1938 et 23 février 1938. National-Zeitung, 17 mars 1938. Vorwärts, 16 septembre 1982. — I. Komját, Die Geschichte der Inprekorr, Zeitung der Kommunistischen Internationale (1921-1939), Frankfurt am M., Verlag Marxistische Blätter, 1982, 136 p. (ici p. 123) — Vorwärts, 16. 9. 1982. — B. Studer, Un parti sousinfluence. Le Parti communiste suisse, une section du Komintern 1931-1939, Lausanne, L’Age d’Homme, 1994, 818 p. — Sous l’œil de Moscou. Le Parti communiste suisse et l’Internationale 1931-1943. Archives de Jules Humbert-Droz, vol. V, publié par Brigitte Studer, sous la direction d’André Lasserre, Zurich, Chronos, 1996, 909 p.

Version imprimable Signaler un complément