MEILI-HOFSTETTER Rosa (Rösli) (DBK)

Par Brigitte Suder

Née en 1907 à Birsfelden (Bâle-Campagne) ;

Née en 1907 à Birsfelden (Bâle-Campagne) dans une famille de neuf enfants, Rosa Meili-Hofstetter eut une mère lingère qui fut la première femme à participer au Premier Mai à Birsfelden ; son père était contremaître. Engagée à la Jeunesse communiste, elle fut très influencée par Joggi Herzog. À dix-sept ans, enceinte, elle se maria avec Werner Meili, communiste bâlois connu et très actif. Selon une ancienne rédactrice d’Inprekorr, ils étaient responsables de la distribution clandestine de la Rundschau. De même, dans le cadre du réseau de transport de publications vers l’Allemagne nazie, organisé par son mari, elle fit de nombreux voyages transportant des valises avec des publications clandestines, rencontrant des militants allemands ou faisant passer la frontière à des communistes allemands menacés. Elle travaillait comme aide à domicile. En 1990 elle vivait encore à Bâle.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article75823, notice MEILI-HOFSTETTER Rosa (Rösli) (DBK) par Brigitte Suder, version mise en ligne le 7 janvier 2010, dernière modification le 23 août 2010.

Par Brigitte Suder

SOURCES : Archives fédérales suisses, Berne, E 4320 (B) 1974/47, vol. 81. Contrôle des habitants, Bâle. — Vorwärts, 16 septembre 1982. — I. Komját, Die Geschichte der Inprekorr, Zeitung der Kommunistischen Internationale (1921-1939), Frankfurt am M., Verlag Marxistische Blätter, 1982, 136 p. (ici p. 123). — B. Studer, Un parti sous influence. Le Parti communiste suisse, une section du Komintern 1931-1939, Lausanne, L’Age d’Homme, 1994, 818 p.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément