WEBB Catherine

Née le 4 mai 1859 à Londres ; morte le 29 juillet 1947 à Londres ; coopératrice.

Fille d’un chaudronnier de Battersea, pionnier du mouvement coopérateur dans les quartiers sud de Londres, Catherine Webb est élevée par son père dans le credo coopérateur. Aussi, dès la création, en 1884, de la Women’s Co-operative Guild (la guilde des coopératrices), elle en devient une militante active. Elle parcourt le royaume pour faire connaître les principes de la coopération ; jusqu’à sa mort, en 1947, elle continue d’agir et d’écrire maints ouvrages sur ce sujet.

En 1889 avait été fondée une institution d’enseignement pour adultes, le Morley College. Catherine Webb fait longtemps partie du conseil d’administration et en 1946, elle devient vice-présidente de la fondation.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article75879, notice WEBB Catherine, version mise en ligne le 11 janvier 2010, dernière modification le 5 août 2016.

ŒUVRE : Industrial Co-operation : the Story of a Peaceful Revolution (Coopération industrielle : une révolution pacifique), Manchester, 1904. — Lives of Great Men and Women : Short Biographies of some Heroes and Friends of Co-operation (Biographies de quelques héros et amis de la coopération), Manchester, 1911, 2e éd., 1933. — The Woman with the Basket : the Story of the Women’s Co-operative Guild (La femme au panier), Manchester, 1927.

BIBLIOGRAPHIE : M.L. Davies, The Women’s Co-operative Guild, 1883-1904, Kirkby Lonsdale, 1904. — Co-operative News, 9 août 1947. — Joyce Bellamy, John Saville (éd.), Dictionary of Labour Biography, t. II.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément