WISE Frank [WISE Edward Frank]

Né le 3 juillet 1885 à Bury St Edmunds, Essex ; mort le 5 novembre 1933 à Cambo, Northumberland ; socialiste.

D’origine modeste, Frank Wise obtient une bourse pour faire des études supérieures de mathématiques et de sciences naturelles à Sidney Sussex College, Cambridge. Diplômé en 1906, il entre comme employé à l’administration de la Chambre des Communes ; en 1911, il s’inscrit au barreau tout en poursuivant sa carrière de fonctionnaire. À la fin de la guerre de 1914-1918, Wise ayant atteint les échelons supérieurs de la fonction publique fait partie de la délégation britannique auprès du conseil suprême économique et préside la sous-commission Allemagne (1919).

C’est au lendemain de la guerre que Wise entre à l’Independent Labour Party. En février 1923 il démissionne de son poste au ministère du Commerce et le 7 avril le Times révèle que Wise a été nommé par le gouvernement soviétique conseiller du commerce extérieur au Centrosoyus (l’Union des sociétés coopératives de consommation pour toute la Russie), fonction que Wise va conserver jusqu’à sa mort, mais dont l’annonce soulève une tempête dans les milieux conservateurs. A cette époque Wise est très activement engagé à l’ILP où, de son côté le trésorier du parti, Clifford Allen*, cherche à lancer des études destinées à revigorer le mouvement ouvrier. Parmi ces études, l’on doit mentionner un rapport sur l’agriculture dû essentiellement à Wise et entériné ultérieurement par le congrès du Labour Party. Du coup, Wise se voit sollicité pour faire partie de la commission du parti sur les questions agricoles. En compagnie d’Henry Brailsford*, de John Hobson* et de Creech Jones*, Wise fait aussi partie de la commission la plus influente, celle qui élabore le célèbre document : « Le socialisme aujourd’hui » (également connu sous le titre de « Minimum vital » : Socialism in our Time). Socialism in our Time, bien qu’il ait été vivement combattu par Ramsay MacDonald*, a exercé une forte influence sur le mouvement travailliste britannique des années 1920 et a bénéficié même d’une certaine audience internationale.

La carrière parlementaire de Frank Wise a été particulièrement brève : élu député de Leicester en 1929, il perd son siège en 1931. Lorsque la direction de l’ILP décide de se séparer officiellement du Parti travailliste, en 1932, Wise est farouchement hostile à cette désaffiliation et avec un groupe de militants, il rejoint le parti travailliste. Il collabore alors avec Stafford Cripps*, William Mellor* et quelques autres pour former, la même année, le Socialist League dont il est le premier président. Mais il meurt un an plus tard et c’est Stafford Cripps qui le remplace.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article75900, notice WISE Frank [WISE Edward Frank], version mise en ligne le 11 janvier 2010, dernière modification le 11 janvier 2010.

BIBLIOGRAPHIE : F. Brockway, Inside the Left, Londres, 1942. — M. Cole, The Life of G.D.H. Cole, Londres, 1971. — B. Pimlott, Labour and the Left in the 1930s, Cambridge, 1977.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément