WOODCOCK George

Né le 20 octobre 1904 à Bamber Bridge, Lancashire : mort le 30 octobre 1979 à Londres ; dirigeant trade-unioniste.

George Woodcock quitte l’école primaire à douze ans pour entrer dans une usine de tissage. Très vite il s’oriente vers l’action syndicale. Nommé en 1922 permanent de l’Association des ouvriers tisserands, il quitte le syndicat au bout de cinq ans pour servir de secrétaire et d’agent du parti travailliste pour le secteur de Fylde.

Woodcock a vingt-trois ans quand il obtient une bourse d’études à Ruskin College, le collège ouvrier d’Oxford. Il est ensuite admis à New College où il passe brillamment le diplôme de PPE (philosophie, science économique et politique) en 1933. Fonctionnaire de 1934 à 1936, il entre au Bureau de recherche du TUC dont il est pendant onze ans le secrétaire (1936-1947). Il est nommé alors secrétaire général adjoint et en 1960, il succède à Vincent Tewson*, au poste de secrétaire général.

Au cours des années 1950, Woodcock fait partie de nombreuses commissions officielles, entre autres, la Commission royale sur la taxation des bénéfices et des revenus (1950), la Commission constitutionnelle de la Guyane britannique (1954), la Commission d’études sur le système monétaire (1957). Au poste de secrétaire général du TUC — où il sera remplacé par Vie Feather* en 1969 — Woodcock a exercé une influence considérable sur le mouvement ouvrier britannique, malgré les limitations que l’autonomie des diverses fédérations de métiers apportent aux pouvoirs de la confédération syndicale. Catholique pratiquant, modéré dans ses idées politiques et ses orientations syndicales, Woodcock s’est fortement inspiré du syndicalisme suédois qu’il admirait beaucoup.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article75901, notice WOODCOCK George, version mise en ligne le 11 janvier 2010, dernière modification le 11 janvier 2010.

BIBLIOGRAPHIE : M. Harrison, Trade Unions and the Labour Party since 1945, Londres, 1960. — E. Silver, Victor Feather TUC, Londres, 1973. — R. Taylor, The Fifth Estate : Britain’s Unions in the Modem World, Londres, 1980. — Who Was Who, 1971-1980.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément