JOURDAN Clément

Par Claude Pennetier

Ouvrier charcutier ; militant communiste du Lot-et-Garonne et de Haute-Garonne ; résistant.

En 1934, Clément Jourdan était secrétaire du rayon des Jeunesses communistes du Lot-et-Garonne. S’agit-il de Jourdan, secrétaire départemental du Secours populaire de France, en 1938 ?

Dans la clandestinité, il fut membre du l’UD-CGT clandestine du Lot-et-Garonne, responsable départemental à l’organisation du PC, fondateur du Front national, puis recruteur des FTP. Arrêté le 1er octobre 1942, il s’évada.

Clément Jourdan appartint au bureau fédéral de Haute-Garonne après la Libération et en demeura membre jusqu’au début des années cinquante ; il quitta ensuite le Parti communiste.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article75917, notice JOURDAN Clément par Claude Pennetier, version mise en ligne le 15 janvier 2010, dernière modification le 29 août 2010.

Par Claude Pennetier

SOURCES : Le Travailleur du Sud-Ouest, 1934 et 1938. — Dominique Porté, Marcel Thourel, Thèse, op. cit.Amis si tu tombes, les communistes du Lot-etgaronne dans la Résistance, 1986.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément