DURAND Paul, Vincent

Né le 20 mars 1843 à Mallemort (Bouches-du-Rhône) ; ouvrier boulanger ; syndicaliste des Bouches-du-Rhône.

Aîné de neuf enfants, ouvrier boulanger, Paul Durand, républicain et socialiste sous l’Empire, fut le promoteur, avec Roger J., de la grève des ouvriers boulangers de 1869, et un des fondateurs de la Chambre syndicale dont il fut président de 1869 à 1888. Il devait représenter les ouvriers boulangers au 4e congrès de l’Internationale, à Bâle, en 1869, mais il s’effaça devant Tolain qui avait sollicité par lettre les ouvriers boulangers de Marseille de lui accorder leur mandat.

En 1876, Durand fut délégué à l’Exposition de Philadelphie en raison de ses compétences en matière sociale. Il fut élu cette même année conseiller municipal, mais le conseil fut dissous et Durand ne se représenta pas. L’année suivante, il fut élu conseiller d’arrondissement du 4e canton et réélu en 1880. Il démissionna en 1881 pour se présenter aux élections législatives, mais ne fut pas élu. En 1878, il fut délégué à l’Exposition de Paris, mais refusa de toucher les fonds affectés au voyage. L’année suivante, il présida une conférence de Louis Blanc au bénéfice des amnistiés. Trésorier de la commission d’organisation du congrès ouvrier de Marseille, il présida la première séance de ces assises (cf. compte rendu du congrès, Musée social, C5) — voir également Bestetti E. et Dauthier I.

En 1888, Durand devint patron boulanger. Il fut élu vice-président du syndicat des patrons boulangers et le demeura jusqu’en 1894. Il en devint le président en 1900 et fut décoré du mérite agricole le 14 juillet 1901. Il était alors un radical-socialiste fervent, réputé honnête et fort intelligent.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article75957, notice DURAND Paul, Vincent, version mise en ligne le 18 janvier 2010, dernière modification le 12 mai 2019.

SOURCES : D’après un tract électoral de 1881 (Arch. Dép. B.-du-Rh., M 2 III 43). — Historique du Conseil général et des Conseils d’arrondissement des Bouches-du-Rhône, 1902, pp. 323-324.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément