VIDAL Albert

Par Rémy Cazals

Né le 22 août 1879 à Mazamet (Tarn), mort le 25 janvier 1943 à Mazamet ; écrivain ; membre du parti radical ; résistant.

Albert Vidal n’était ni ouvrier, ni adhérent d’un parti ouvrier. Il peut cependant trouver sa place ici comme auteur d’une longue nouvelle, "La Gorge", parue en 1903 dans la revue Le Mouvement socialiste, éditée en volume avec trois autres textes sous le titre général La toile d’araignée (Toulouse, 1903). Il s’agit là d’une description fine et juste de la vie ouvrière à Mazamet aux environs de 1900. Par la suite, Vidal fut maire radical de la ville en 1912 (élu sur une liste d’alliance avec les socialistes), combattant en 1914, adversaire des dictatures de Mussolini, Hitler et Franco, partisan du Front populaire en 1936. Il participa activement, en 1939, à l’accueil des soldats républicains espagnols blessés, et eut un comportement résistant dès juin 1940.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article76071, notice VIDAL Albert par Rémy Cazals, version mise en ligne le 27 janvier 2010, dernière modification le 27 janvier 2010.

Par Rémy Cazals

SOURCES : Albert Vidal et Rémy Cazals, Le jeune homme qui voulait devenir écrivain, Toulouse, Privat, 1985. - R. Cazals, "L’accueil des réfugiés républicains à Mazamet", dans Les Français et la guerre d’Espagne, Actes du colloque de 1989 à Perpignan, CREPF-Université de Perpignan, 1991, p. 213-218, et "Un bourgeois de province en 1940 : le Journal politique d’Albert Vidal", dans Annales du Midi, n° 199-200, "Les années Quarante dans le Midi", juillet-décembre 1992, p. 311-320.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément