SOGNO Pierre

Par Julien Cahon

Né le 27 janvier 1924 à Thonon-les-Bains (Haute-Savoie), mort le 22 juillet 2014 à Tours (Indre-et-Loire) ; professeur ; militant Jeune république puis socialiste PSA et PSU dans la Somme ; syndicaliste SGEN-CFTC ; secrétaire de la section d’Amiens du PSA (1959-1960), secrétaire fédéral du PSU (1961).

Fils d’un agent de publicité, Pierre Sogno, professeur d’anglais, devint, en mars 1961, secrétaire fédéral du PSU, à la suite du premier congrès fédéral du parti. Ce congrès qui devait normalement se tenir en décembre 1960 avait dû être repoussé. François Etienne, ex-secrétaire fédéral du Parti socialiste autonome, en était secrétaire-adjoint, et Francine Page, professeur au lycée technique d’Amiens la trésorière. Ancien membre de la Jeune république, il assumait depuis octobre 1959, la fonction de secrétaire de la section d’Amiens du PSA, et était aussi en 1960-1961 responsable du SGEN-CFTC.

Secrétaire fédéral adjoint du PSU en 1960, il représenta son parti lors d’une réunion sur l’initiative du Mouvement de la paix pour appuyer le congrès national pour la paix en Algérie. Sous l’impulsion de Pierre Sogno, qui prit la parole en premier pour proposer « l’union des bonnes volontés pour une action constructive contre la guerre d’Algérie et la création d’un cartel départemental analogue à celui créé au niveau national », fut créé le comité départemental de coordination pour la paix en Algérie le 8 juin 1960 malgré l’opposition nuancée de Michel Couillet. Pour préparer le congrès national pour la paix en Algérie des 11 et 12 juin 1960 à Paris, Pierre Sogno rédigea une motion avec un certain Deneys, ancien officier en Algérie, Gourbeau et Couillet qui reprit l’appel du centre de coordination Pleyel et préconisa une action concrète pour aboutir à l’ouverture de négociations en Algérie. Pierre Sogno fut désigné comme délégué de la Somme avec une dizaine d’autres personnes dont Michel Couillet au congrès national.

Pierre Sogno, alors étudiant, se maria le 16 mars 1953 à Amiens avec une étudiante. Divorcé, il se remaria le 9 février 1980 à Chambray-lès-Tours (Indre-et-Loire) avec une professeur.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article76089, notice SOGNO Pierre par Julien Cahon, version mise en ligne le 28 janvier 2010, dernière modification le 11 mai 2015.

Par Julien Cahon

SOURCES : Arch. Dép. Somme, série W. — Note de Jacques Girault.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément