VAN DOOREN Karel

Par José Gotovitch

Né le 13 décembre 1891 à Malines, décédé en 1968 ; ouvrier métallurgiste ; vécut en URSS de 1922 à 1929 ; secrétaire national du SOI ; chargé des liaisons avec le WEB, membre du comité central du VKP.

Après des études primaires et techniques inférieures, Karel Van Dooren devint ouvrier métallurgiste. Militant de la gauche au sein des Jeunesses et du Parti socialistes (POB) à Malines, il fut mobilisé et blessé en août 1914. Affecté en 1915 comme ouvrier dans une usine d’armement à Coventry en Grande-Bretagne, il milita au sein de l’Indépendant labour party et anima une fraction syndicale des métallurgistes belges en Grande Bretagne. En juillet 1917, il publia « au nom des socialistes révolutionnaires belges » dans le Socialist Workshop Supplement de Glasgow, un vibrant appel à la lutte de classes qui contenait une charge virulente contre les « Vandervelde, De Brouckère et autres », désignés comme « jusqu’auboutistes ». Rappelé à l’armée, il put se soustraire à l’arrestation. En décembre 1918, Van Dooren rejoignit les Pays-Bas, y travailla à l’usine Philips.

Il adhéra au Parti communiste néerlandais. Poursuivi pour son activité politique, il se réfugia en URSS. De 1922 à 1929, il fut contremaître dans une usine chimique à Kemerovo en Sibérie et membre du Parti communiste russe (bolchevique). Rentré en Belgique, il fut arrêté le 11 mai 1929, condamné à 4 mois avec sursis par le conseil de guerre pour désertion. Membre de la section syndicale centrale du PCB, il fut secrétaire national du Secours ouvrier international de 1930 à 1935. Comme tel, il assura les liaisons avec le bureau de l’IC pour l’Europe occidentale (WEB) à Berlin et participa aux rencontres internationales du SOI. Il fut membre du comité central du Parti communiste flamand, puis militant clandestin sous l’occupation. La maladie et des rapports personnels difficiles l’écartèrent cependant des responsabilités de 1942 à la Libération. Il demeura cadre fédéral jusqu’en 1955.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article76094, notice VAN DOOREN Karel par José Gotovitch, version mise en ligne le 28 janvier 2010, dernière modification le 16 août 2010.

Par José Gotovitch

SOURCES : RGASPI, 495 193 222. — CARCOB, dossier CCP. — Auditorat militaire, Conseil de Guerre de Bruxelles, dossier personnel.

Version imprimable Signaler un complément