PLEYNET Jean

Par Yves Lequin

Cheminot ; syndicaliste de la Loire.

À la veille de 1910, Pleynet, conducteur de train, était l’un des principaux animateurs du groupe du Syndicat national des travailleurs des chemins de fer (syndicat Guérard) de la gare de Châteaucreux, à Saint-Étienne (Loire). Il était considéré comme un des éléments les plus dangereux et susceptibles de se livrer au sabotage. Après l’échec de la grève d’octobre 1910 et la dispersion des responsables stéphanois, Pleynet fut de ceux qui reconstituèrent la section ; il la représenta au congrès national de 1913. En juin 1914, il présida la séance inaugurale du congrès de la section PLM qui se tenait à Saint-Étienne et il y fut nommé membre de la commission de contrôle du réseau, dont le siège était à Lyon.
Pendant la Première Guerre mondiale, Pleynet défendit des opinions strictement corporatives et ne participa pas à l’action contre la guerre. Il fut délégué les 18 et 19 mai 1918 au congrès des cheminots (Clermont-Ferrand). Militant du Parti socialiste, il défendit en 1919 au comité général de l’UD les positions de la CGT contre les attaques de l’Union des Métaux de Firminy.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article7614, notice PLEYNET Jean par Yves Lequin, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 4 avril 2012.

Par Yves Lequin

SOURCES : Arch. Dép. Loire, 92 M 164 et 93 M 39.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément