JOLY Jean, Baptiste

Par Gilles Morin

Né le 11 septembre 1897 à Hersin-Coupigny (Pas-de-Calais), mort le 19 janvier 1969 à Issoudun (Indre) ; militant socialiste SFIO d’Issoudun (Indre) ; conseiller général du canton d’Issoudun-Nord (1945-1949).

Fils d’un ouvrier mineur et d’une ménagère, Jean Joly était un des dirigeants de la section socialiste SFIO d’Issoudun dans les années 1930.

Membre du Comité départemental de libération,en 1944-1945, il représentait avec Parpais* et Seville* la SFIO, il fut élu conseiller général socialiste du canton d’Issoudun-Nord en septembre 1945. Il perdit ce siège en mars 1949.

Conseiller municipal d’Issoudun à la Libération, désigné 1er adjoint du député-maire communiste d’Issoudun, Peyrat*, en octobre 1947, il donna sa démission le 30 octobre 1947, pour protester contre la gestion du PC et ses attaques contre la SFIO. Il était toujours conseiller municipal en 1949. Il était aussi délégué cantonal de l’Éducation nationale en 1962.

Un nommé Paul Joly était secrétaire de la section d’Issoudun en janvier 1952.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article76165, notice JOLY Jean, Baptiste par Gilles Morin, version mise en ligne le 2 février 2010, dernière modification le 9 septembre 2010.

Par Gilles Morin

SOURCE : Arch. Nat., F/1a/3228. F/1a/4020. F/1cII/277. F/1cII/361. F/1cIV/152. — Renseignements recueillis par G. Thomas.— La Marseillaise, 1944-1947.— Notes de Jean-Pierre Besse. — État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément