GÉRARD René, Auguste

Par Claude Pennetier

Né le 4 juillet 1907 à Mantes (Seine-et-Oise, Yvelines), mort le 8 juillet 1952 à Gennevilliers (Seine, Hauts de Seine) ; machiniste à la TCRP ; membre du Parti communiste ; conseiller municipal de Gennevilliers (1934, 1935-1940, 1945).

Fils d’un employé à la Compagnie de l’Ouest et d’une blanchisseuse, René Gérard, machiniste à la TCRP (Société des transports en commun de la région parisienne), habita Clichy (Seine) avant de s’installer en 1931 dans un logement locatif de la cité jardins 50 rue Jean-Jaurès. Il épousa le 3 avril 1930 Louise Cantais, décoratrice en mairie de Levallois-Perret. Lors des élections municipales partielles des 14 et 21 octobre 1934, il fut élu conseiller communiste en 20e position (sur 26) de la liste dirigée par Jean Grandel. Gérard fut réélu au renouvellement général du 5 mai 1935 (21e/27).

Il fut mobilisé le 1er septembre 1939, fait prisonnier au stalag XVII-A à Edelbach (Autriche). Le conseil de préfecture déchut René Gérard de son mandat, le 9 février 1940, pour appartenance au Parti communiste. Son épouse également membre du Parti communiste était soupçonnée en 1941 de distribuer l’Humanité clandestine dans les boîtes aux lettres de plusieurs cages d’escaliers de la cité jardins et de coller des papillons.

Nommé membre de la délégation spéciale (conseil municipal provisoire) par l’arrêté préfectoral du 20 octobre 1944 (13e/27), René Gérard fut élu conseiller municipal communiste en 1945 (7e/27).

Divorcé, il se remaria le 6 novembre 1948 à Gennevilliers avec Carmen Léon, veuve de René Sevi, résistant, mort à Auschwitz (Pologne). Père d’un enfant, Roland, René Gérard mourut à Gennevilliers le 8 juillet 1952. Son acte de décès indique la mention « Mort pour la France », par décision du ministère des Anciens combattants et victimes de guerre.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article76199, notice GÉRARD René, Auguste par Claude Pennetier, version mise en ligne le 4 février 2010, dernière modification le 19 octobre 2020.

Par Claude Pennetier

SOURCES : Arch. Dép. Seine, DM3 ; versement 10451/76/1 et versement 10441/64/2 n° 24. – Arch. PPo. 1W 0656. – Listes électorales et nominatives. — État civil de Mantes, Levallois-Perret et Gennevilliers. — Renseignements recueillis par Michèle Rault, Nathalie Viet-Depaule et Daniel Grason.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable