CLAIR Charles, Antonin

Par Gilles Morin

Né le 16 décembre 1915 à Saint-Pardoux-la-Croisille (Corrèze), mort le 26 mai 2005 à Tulle (Corrèze) ; instituteur, puis directeur général de la mutualité agricole de la Corrèze ; militant socialiste, maire de Lapleau (1976-1983), conseiller général de Lapleau (1970-1985).

Fils d’Antonin Clair et de Marie Valéry, tous deux instituteurs, Charles Clair continua cette tradition familiale et enseigna comme instituteur, sans doute en cours complémentaire ou délégué en école primaire supérieure, avant d’exercer la fonction de directeur général de la mutualité agricole de la Corrèze. Indiqué « professeur de lettres », il se maria le 10 août 1939 à Paule Aires.

Socialiste, Clair fut élu pour la première fois conseiller général de Lapleau lors d’une élection cantonale partielle du 26 avril 1970. Il obtint 808 voix au premier tour, et fut élu contre un unique concurrent, le communiste Roger Bissaud (745 suffrages). Il fut réélu en 1973 et en 1979 et à cette date était vice-président du conseil général et président de la commission des Finances.

Son deuxième mandat conquis fut celui de conseiller municipal à Lapleau en 1971. Désigné comme maire en juillet 1976, réélu en mars 1977, il exerça jusqu’en 1983.

Clair était “violemment anti-Chirac” selon le préfet en 1979.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article76364, notice CLAIR Charles, Antonin par Gilles Morin, version mise en ligne le 18 février 2010, dernière modification le 18 février 2010.

Par Gilles Morin

SOURCES : Arch. Nat., CAC, 19890523/10 et 19. — Arch. FJJ/6EF73/2. — Renseignements fournis par la mairie de Lapleau. — Note de Jacques Girault.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément