JACQUET Madeleine [née DUCHÊNE Madeleine, Eugénie]

Par Claude Pennetier

Née le 29 septembre 1916 à Franclens (Haute-Savoie), morte le 21 février 1997 à Pierre-Bénite (Rhône) ; cuisinière ; dirigeante communiste du Jura, secrétaire départementale de l’UFF ; conseillère municipale de Saint-Claude (Jura).

Fille d’Antoine Duchêne, cheminot à Ambérieu-en-Bugey (Ain), et de Françoise Brunet sans profession, de religion catholique, Madeleine Duchêne fut cuisinière, puis femme de ménage au château de Dortan et enfin ouvrière.

Agent de liaison dans la Résistance, elle adhéra au Parti communiste en 1942 et à l’UFF dès sa création. Elle siégea au comité fédéral communiste du Jura comme responsables des femmes, puis à bureau fédéral en 1953-1954, 1956-1966 et revint alors au comité fédéral jusqu’en 1968. Elle fut responsable départementale de l’UFF et membre du comité national.

Elle fut conseillère municipale de Saint-Claude.

Mariée avec Fernand Jacquet en novembre 1934 à Ambérieu-en-Bugey, elle eut deux enfants.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article76630, notice JACQUET Madeleine [née DUCHÊNE Madeleine, Eugénie] par Claude Pennetier, version mise en ligne le 15 mars 2010, dernière modification le 20 avril 2017.

Par Claude Pennetier

SOURCES : Arch. comité national du PCF. — Renseignements fournis par sa petite-fille. — État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément