GUYOT Raymond [Marne]

Par Georges Clause

Né le 17 avril 1908 à Vertus (Marne), mort en déportation le 30 avril 1945 à Mauthausen ; ouvrier mécanicien ; militant de la CGT et du Parti socialiste ; conseiller général de la Marne en 1937.

Cliché Céline Largier Vié

En 1936, Raymond Guyot était secrétaire du syndicat des métaux CGT à Reims. Il vint au socialisme par réflexion : il entra d’abord aux Jeunesses socialistes, y fut secrétaire de la section de Reims, puis secrétaire fédéral. Bientôt il fut secrétaire de la section rémoise du Parti socialiste. Aux élections cantonales de 1937, il fut élu conseiller général dans le 4e canton de Reims ; c’était le premier succès socialiste dans une élection cantonale à Reims. R. Guyot, qui était devenu rédacteur au Travail, l’hebdomadaire socialiste marnais, fut président de la commission du travail au conseil général.

En 1939, il fut mobilisé comme sergent sur la ligne Maginot. Prisonnier, il réussit à se faire libérer. Revenu à Reims, il entra aussitôt dans l’action résistante et devint responsable local de la SFIO clandestine : il fut un des membres fondateurs du Mouvement Libération-Nord dans la Marne avec Cl. Burgod, R. Duterque, Ch. Guggiari et P. Schleiss. Il organisa spécialement l’aide aux réfractaires et aux clandestins, coordonnant les missions de renseignements. En mai 1943, avec Charles Guggiari*, il représentait Libé-Nord au comité départemental de libération clandestin.

Le 4 janvier 1944 il fut arrêté. Déporté le 22 janvier 1944, partant de Compiègne, vers Buchenwald il fut transféré par la suite au camp de Mauthausen, où il mourut deux jours avant la libération du camp.

Henri Lagauche, beau-frère de Raymond Guyot, fut également résistant au sein du réseau Libération_Nord. Il fut trésorier du Comité départemental de libération nationale de la Marne avant de céder sa place à Charles Guggiari, rentré de déportation. Henri Lagauche devint par la suite un des responsables FO dans son département.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article76653, notice GUYOT Raymond [Marne] par Georges Clause, version mise en ligne le 17 mars 2010, dernière modification le 4 mai 2022.

Par Georges Clause

Cliché Céline Largier Vié

SOURCES : Jean-Pierre Husson, La Marne et les Marnais à l’épreuve de la Seconde Guerre mondiale, Presses universitaires de Reims, 2 volumes, 1998. — L’Union (Reims), 3 et 4 novembre 1945. — Le Travail (Reims), 2 juin 1945. — État civil. — Notes de Louis Botella.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément