GUASSON Antoine

Né en 1889 à Tulle (Corrèze), mort en 1969 ; militant syndicaliste et communiste de la Corrèze.

Antoine Guasson apprit d’abord le métier d’ébéniste. Il quitta Tulle à l’âge de seize ans pour parfaire ses connaissances professionnelles. Il travailla tour à tour à Brive, Montignac, Bordeaux, Perpignan, puis revint à Tulle à la veille de son service militaire. Ensuite, il vint à Paris puis à Versailles où il se trouvait à la déclaration de guerre.
Mobilisé en août 1914, il partit pour le front quelques jours plus tard et fut blessé en Champagne le 5 avril 1915. Il tira de son séjour aux armées un ouvrage d’inspiration pacifiste, Heures maudites. Journal de route d’un soldat de la guerre 1914-1918, édité à la Librairie du Travail en 1937.

Invalide de guerre, Antoine Guasson entra à la manufacture d’armes de Tulle comme ajusteur mécanicien. Il milita au syndicat des ouvriers de la Manufacture, dont il devint le secrétaire en 1921, puis le délégué à la commission exécutive de la Fédération des établissements militaires. Il milita activement à partir de 1919 au Parti socialiste où il était entré en 1912 et, après le congrès de Tours, il adhéra au Parti communiste avec toute la Fédération corrézienne du Parti socialiste. Il fut, de 1919 à 1939, une des chevilles ouvrières des organisations de tendance communiste et candidat du Parti communiste aux élections municipales en 1929 puis en 1935.

En septembre 1929, il avait été délégué au congrès national CGTU à Paris. Tout son syndicat étant minoritaire à l’exception de lui-même et de P. Lapouge, il avait reçu mandat de voter contre la majorité confédérale. Il rendit compte de son mandat le 5 octobre et demanda à ses camarades de s’incliner devant la thèse de la majorité. Le 11, il votait toutefois la motion : « un Parti politique quel qu’il soit ne doit pas monopoliser ni se substituer aux organisations syndicales ». En 1930 et 1934, il demeurait secrétaire de la Bourse du Travail.

Antoine Guasson fut conseiller municipal de 1945 à 1959, adjoint au maire en 1947-1949. En 1958, âgé et fatigué, il cessa toute activité militante.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article76726, notice GUASSON Antoine, version mise en ligne le 22 mars 2010, dernière modification le 7 novembre 2013.

SOURCES : RGASPIn sans cote, autobiographie du 28.10.37 Tulle, classé A. — Arch. Nat. F7/13646, rapport du 8 juillet 1929, F7/13115, rapport du 10 septembre 1929, F7/12579, rapport du 12 octobre 1929. — Arch. Institut M. Thorez, bobine 48 (Jacques Girault). — Ph. Hanen, Le PC et la SFIO en Corrèze (1934-1939), Mémoire de Maîtrise, op. cit... — État civil de Tulle, recherche infructueuse.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément