TARO Gerda, née POHORYLLE Gerda, dite aussi TARDO

Par Claude Pennetier

Née le 1er août 1910 à Stuttgart (Allemagne), morte en Espagne le 26 juillet 1937 à L’Escurial ; photographe reporter pour la presse communiste.

Fille de commerçants juifs venant de Galicie et installée à Leipzig vers 1930, Gerda Taro émigra à Paris en 1933 pour échapper au nazisme. Liée à Anna Seghers, elle adhéra probablement au Parti communiste. Devenue photographe, elle devint l’amie de Robert Capa et travailla pour Ce Soir, Regards et l’Humanité. Envoyée spéciale en Espagne républicaine, elle trouva une mort accidentelle à Brunete en juillet 1937. Ses obsèques furent organisées début août 1937 par le Parti communiste au Père-Lachaise où une concession avait été achetée par l’administrateur de Ce Soir puis par le PCF.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article76743, notice TARO Gerda, née POHORYLLE Gerda, dite aussi TARDO par Claude Pennetier, version mise en ligne le 22 mars 2010, dernière modification le 25 juin 2021.

Par Claude Pennetier

SOURCES : Rens. de E. Kögel (1990). — Ce Soir, Regards, août 1937. — Documentaire de Camille Ménager, Sur les trace de Gerda Taro, 2020.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément