AGOSTINI Joseph

Commis des Ponts et Chaussées à Marseille, Joseph Agostini fut « révoqué par le gouvernement Clemenceau-Briand-Viviani » selon les bulletins de vote qu’il distribua comme candidat du comité ouvrier syndicaliste à l’élection législative partielle du 21 février 1909 qui vit, dans la 6e circonscription des Bouches-du-Rhône, l’élection de Fernand Bouisson en remplacement d’[Antide Boyer-> devenu sénateur. Joseph Agostini fit notamment campagne contre la politique coloniale au Maroc : il n’obtint que 312 voix.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article76854, notice AGOSTINI Joseph , version mise en ligne le 30 mars 2010, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCE : Arch. Dép. Bouches-du-Rhône M 2 III, 55 : rapport du commissaire de police de La Ciotat, du 12 février 1909.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément