ALICANTE Philibert, dit Théodore

Par Dominique Petit

Né le 8 janvier 1861 à Sèvres (Seine et Oise-Hauts-de-Seine). Coupeur de talons ; anarchiste puis socialiste de Gentilly (Seine, Val-de-Marne).

Philibert Alicante était considéré par la Préfecture de police, dans une liste établie le 26 décembre 1893, comme un anarchiste militant. Des contrôles avaient eu lieu à son domicile le 13 juin 1892 et le 30 avril 1893 . Son dossier portait le numéro 260.417.
Arrêté le 7 mars 1894, pour association de malfaiteurs, il demeurait alors 6 rue de la Comète à Gentilly (Seine). La perquisition opérée à son domicile ne donna aucun résultat. Incarcéré, il fut remis en liberté le 13 mars 1894.
En 1899, Alicante fut délégué du groupe du Parti socialiste révolutionnaire de Gentilly (Seine, Val-de-Marne) au congrès de la salle Japy à Paris. C’est sans doute le même ?

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article76890, notice ALICANTE Philibert, dit Théodore par Dominique Petit, version mise en ligne le 30 mars 2010, dernière modification le 8 juillet 2021.

Par Dominique Petit

Photo anthropométrique Alphonse Bertillon. Collection Gilman. Métropolitan museum of art. New-York

SOURCES : Fichier Bertillon — APpo BA 78, BA 310, BA 1500 — Archives départementales des Hauts-de-Seine, commune de Sèvres E NUM SEV76 1861 — Archives nationales BB18 6448. — La Presse, 8 mars 1894. — Compte rendu du congrès. — Le Petit journal 8 mars 1894. — Notes de Renaud Poulain-Argiolas et Claude Pennetier.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément